Les 5 insultes les plus entendues par les femmes dans la rue (et y’en a marre)

Cette information nous vient tout droit de l’INED (Institut National d’Etudes Démographiques) et d’une étude sur l’invective sexiste dans l’espace public. Et c’est pas joli joli. Le constat montre en effet que les femmes sont largement majoritaires dans la réception des insultes elles-mêmes proférées majoritairement par des hommes. Et c’est très très triste.

1. Salope

Ce serait en effet l’insulte la plus fréquente (elle représente 24 % des insultes les plus utilisées), son étymologie a de quoi surprendre. Composée des mots « sale » et « hoppe » (un oiseau cradinque), la salope serait donc une personne doublement sale. Un peu comme si on te disait « tu es deux fois sale », ce qui est totalement débile surtout quand tu sais que tu as pris une douche ce matin. Voilà de quoi te donner un peu de répondant pour tes prochains assaillants avant de leur dire d’aller avoir un rapport sexuel tendre et consenti avec leur maman.

2. Pute

Un peu plus violent, cette insulte très courante n’est pas tant insultante pour la qualification du métier auquel elle renvoie (les prostituées sont nos amis) que pour la forme vulgaire de l’exploiter sous entendant qu’être pute relève de déshonneur suprême et plus globalement, que toutes les femmes sont des putes. Du coup, si on ne tolère pas cette insulte il va de soit qu’on ne peut répondre « fils de pute ». A la rigueur FDP, allez ça passe.

3. Sale [mettez ce que vous voulez la dedans]

Sale chienne, sale conne, sale merde, sale pute, sale gros caca boudin. Tous les mots fonctionnent du moment qu’on met « sale » devant. C’est pratique ce qui explique son usage largement répandu.

4. Connasse

Une insulte très sympathique qui a le bon goût d’être utilisée auprès des femmes de tout âge. On peut dire que c’est une insulte qui réunit les femmes et ça c’est vachement beau. ce qui est drôle c’est qu’on pourrait se faire traiter de « connes » c’est plus court, plus sec, plus rapide à dire, ça fait perdre moins de temps à tout le monde mais non. Il a fallut qu’on rajoute ce « asse » très désagréable à l’oreille.

5. Vieille [mettez ce que vous voulez là dedans]

Un peu comme « Sale », l’insulte commençant par « vieille » remporte un franc succès dans la communauté des connards (plutôt des jeunes connards selon l’étude) : vielle conne, vieille meuf, vieille pute, vieille salope, vieille madame etc. Et Evidemment c’est à destination des femmes qui ont en gros plus de soixante ans. Boah, on n’était plus à une inélégance près.

Et si vous voulez en savoir plus, on ne peut que vous recommander (non pas s’insulter des femmes dans la rue avec des noms moins courant pour marquer votre originalité) de vous rendre à l’exposition « Salope ! et autres noms d’oiselles » à la Fondation maison des sciences de l’homme à Paris (oui désolay c’est que à Paris, mais en même temps c’est aussi plus à Paris que les femmes se font insulter donc finalement c’est un peu kif kif).

Sources :

Libération

Les Inrocks

Hey, on vient de sortir notre premier jeu de société ! Commande-le dès maintenant.

via topito.com