Qui a dit ça : Jawad ou un pote bourré ?

Le procès du logeur des terroristes a commencé. Jawad répète en boucle qu’il ne savait rien, qu’il n’était au courant de rien, qu’il n’est pas un terroriste, la totale : le pire, c’est qu’il est tellement simplet qu’on serait presque portés à croire qu’il dit la vérité et qu’ils est simplement d’une niaiserie confondante, suffisante du moins pour ne pas se douter que les mecs qui traînaient chez lui avaient pour projet de tuer un paquet de monde. A la barre, il multiplie les déclarations sans queue ni tête. Et la réalité est parfois pire que ce que l’on peut imaginer.

via topito.com