Top 10 des animaux qui voyagent plus que toi chaque année (et ça fout les boules)

Tes amis te voient comme un baroudeur tout ça parce que tu as pris 3 fois l’avion cette année ? En fait, comparé à certaines espèces, tu es à deux doigts de passer pour un pantouflard. Les vrais aventuriers, c’est eux !

1. La sterne arctique (71 000 km/an)

Cet oiseau marin passe 8 mois en vadrouille entre les régions arctiques (au nord) et antarctiques (au sud), histoire de profiter de deux étés chaque année. En 1982, des petits malins ont eu l’idée de baguer une sterne arctique pendant l’été en Angleterre. Ils l’ont retrouvée en octobre de la même année, du côté de Melbourne en Australie. Soit plus de 22 000 km en seulement 3 mois. Pas mal, mais peut mieux faire, puisqu’on sait que certains énergumènes feraient chaque année carrément l’aller-retour entre les deux pôles.

2. Le puffin fuligineux (65000 km/an)

Grâce à ses petites ailes musclées (1 mètre d’envergure quand même), le puffin fuligineux peut, si le cœur lui en dit, voler jusqu’à 900 km/jour. Ce qui, mine de rien, même à vol d’oiseau, fait une sacrée trotte. L’avantage pour lui, c’est qu’il est piscivore, c’est-à-dire qu’il se nourrit de poissons qu’il va pêcher sous l’eau (parce qu’au-dessus c’est plus rare d’en trouver). Pratique pour traverser chaque année l’océan pacifique et se ravitailler en chemin.

3. La baleine à bosse (22000 km/an)

Chaque année, la baleine à bosse suit sa petite routine. L’été, elle se goinfre de petites crevettes appelées krills et de planctons vers les pôles, avant de repiquer vers l’équateur à l’approche de l’hiver. En tout, elle barboterait jusqu’à 22 000 km chaque année, à la seule force de son immense nageoire caudale… sa queue, quoi.

all i want for christmas ?

A post shared by Alexandra Kelley (@alliekelleykai) on

4. L’éléphant de mer (21 000 km/an)

Ne vous fiez pas à son petit côté enrobé, l’éléphant de mer est un dur à cuire. Le genre baroudeur des mers à voyager contre vents et marées chaque année sur 21 000 kilomètres, mais qui revient toujours pile aux mêmes endroits, grâce aux champs magnétiques terrestres… pendant que nous on galère encore à paramétrer notre GPS.

5. La tortue Luth (20 000 km/an)

Il s’agit non seulement de la plus grande des 7 espèces de tortues marines sur Terre, enfin sur mer, mais aussi du 4ème plus gros reptile vivant (après 3 crocodiliens). La tortue Luth parcourt jusqu’à 20 000 km chaque année pour se gaver de méduses (jusqu’à 50 par jour) mais aussi pour se reproduire. Le lièvre est clairement définitivement à la ramasse.

6. Les dragons volants (17 000 km/an)

Les dragons volants existent. Mais en anglais seulement, puisqu’en français on appelle ça des « libellules ». Ces derniers sont les champions du monde d’endurance dans la catégorie poids mouche insecte. Sauf qu’il leur faut 4 générations pour achever chaque année leur long périple, et que, seuls 50 parmi les 5200 espèces de libellules recensées dans le monde, sont capables de tels périples.

7. Le bécasseau semi palmé (5300 km/an)

Chaque hiver, cet oiseau poids plume, migre depuis le Canada jusqu’au sud des Etats-Unis. Selon certains scientifiques, ils auraient suffisamment d’énergie, pour traverser l’océan atlantique, d’une seule traite. Chiche ?

8. Le caribou (5000 km/an)

Qu’ils se trouvent en Amérique du nord, en Europe du nord ou en Asie, les caribous et autres rennes, profitent chaque année de l’été, pour débuter leur migration en quête de nourriture. Une bête peut ainsi parcourir jusqu’à 70 km par jour, avec des pointes de vitesse à 80 km/h sur terre et 10 km/h dans l’eau ! Que ne ferait-on pas pour de sa dose d’herbe ?

9. Le papillon monarque (4800 km/an)

Deux fois par an, d’août à octobre, des millions de papillons monarque traversent les USA du nord vers le sud pour fuir l’hiver. Un peu comme nos retraités. Sauf que les monarques mettent 2 à 3 mois pour faire le trajet qui peut atteindre 4800 km par an… Et eux n’ont pas de camping car.

10. Le saumon sauvage (3800 km/an)

Certes, le saumon fait moins bien que les précédentes espèces citées dans ce top, mais lui le fait à contre-courant ! C’est un peu comme si tu participais à une course, mais en moonwalk, pendant que les autres gambadent normalement. Bravo champion !

Et toi, c’était quoi ton plus grand voyage ?

Source : themysteriousworld


via topito.com