Top 10 des choses à savoir sur le mariage forcé dans le monde

Ta ta tata, ta ta tata, ta ta tata ta tatatatata. Bon on dirait pas là mais en fait je chante gaiement la douce musique qu’on entend sur la route de l’autel lors d’un heureux événement. Heureux événement ? Non pas toujours. On en parle pas beaucoup mais les mariages forcés continuent de faire des ravages par monts et par vaux. Allez, on respire profondément et on affronte quelques infos glaçantes sur le sujet mais qu’il faut connaître.

1. Chaque année, 15 millions de jeunes filles sont mariées de force

Ça fait une fille toutes les deux secondes. Le temps de lecture de ce top, en moyenne 60 filles auront eu le temps d’avoir la bague au doigt contre leur volonté. Bravo, je ne te félicite pas.

2. Dans le monde, en moyenne 720 millions de femmes ont été victimes de mariages forcés

C’est quoi après tout 720 millions ? A peine 10 % de la planète, franchement ça va c’est pas la mer à boire.

3. Sans progrès d’ici 2050 : 1,2 milliards de filles seront mariées avant 18 ans

Ce qui équivaut plus ou moins à l’intégralité de la population en Inde, pour vous donner une idée. Angoisse angoisse angoisse.

4. On note toutefois une légère baisse concernant les filles de moins de 15 ans

OUAHOU, super nouvelle ! Oui sauf que non. Si le taux de mariages forcés pour les jeunes filles de moins de 15 ans est passé de 32% à 17% notamment en Asie du Sud, les filles âgées de plus de 15 ans sont toujours autant exposées au fléau.

5. Les filles sont largement plus concernées par le drame mais les garçons aussi sont touchés

Avec pas moins de 156 millions d’hommes dans le monde qui subissent un mariage forcé avant 18 ans, et 33 millions avant 15 ans. On note par exemple que dans certaines ethnies comme les Hmong au Vietnam, la tradition du mariage forcé pour les garçons reste très forte même si le Vietnam interdit les mariages avant 18 ans.

6. Le Niger est le pays qui connait la plus grosse proportion de mariages forcés

Et de loin. Avec quand même 75% de ses filles mariées avant 18 ans, il ne fait pas bon naître là bas. Dans la loi nigérienne le mariage est autorisé à partir de 15 ans, mais même cet âge minimum n’est pas respecté et de nombreuses filles sont mariées avant. Et puis de toute façon passé 16 ans, une fille sur deux est mariée et a eu son premier enfant. Juste après le Niger, on trouve le Tchad, le Bangladesh, le Mali et le Burkina Faso, la Guinée. Bref globalement l’Afrique est salement touchée par cette horreur avec une fille sur trois mariée avant 18 ans.

7. La contamination par VIH est plus courante dans le cadre de mariages forcés

Forcément, une merde n’arrive jamais seule donc si déjà tu es dans un contexte propice au mariage forcé, tu as de grandes chances de te choper aussi le SIDA. Ainsi, en 2013 en Afrique, 74 % des adolescents atteints du VIH étaient des jeunes filles qui étaient en majorité mariées de force.

8. Les mariages forcés entraînent presque systématiquement des violences conjugales

Oui bah ça on s’en étonne pas vraiment puisque le mariage forcé est déjà un viol en soi et une atteinte aux droits humains absolument abominable. Alors vous me direz, on n’est pas à deux trois coups près. Rire jaune.

9. C’est une tactique de guerre très tendance dans l’Etat islamique

Encore une mode trop cool et super trendy qui rencontre un fort succès chez ces gentils extrémistes, parangons du bon goût et de la bienséance. En Irak par exemple, ce sont les femmes Yézidies qui sont le plus exposées à ces horreurs et servent littéralement d’esclaves sexuelles.

10. Les mariages forcés sont plus courants dans les zones exposées aux catastrophes naturelles

Effectivement, les pays pauvres sont plus concernés par les mariages forcés, or beaucoup de pays pauvres sont ravagés par les catastrophes naturelles ce qui justifie cet engrenage infernal. On marie ses filles les plus jeunes possibles pour ne plus avoir à les nourrir. AH BAH OUI DANS CE CAS BIEN SUR ON COMPREND PAS DE SOUCI.

11. Le taux de mortalité suite aux mariages forcés est plus élevé

Outre les risques de contraction du VIH, les enfants mariés de force sont bien sûr exposés à de fort taux de mortalité, déjà parce que question moral ils ne sont pas au top (la bonne blague), mais surtout parce que les sévices sexuels peuvent leur causer la mort. Et par ailleurs, le fait d’avoir un enfant avant 18 ans peut entraîner une mortalité prématurée du bébé et de la « maman-enfant ». Bref, tout pour faire rêver.

Si l’on est moins concernés en France, les mariages forcés existent tout de même. Donc si tu vois/pressens/soupçonnes/es témoin d’un mariage forcé, tu peux soit aller directement à la police soit prendre contact parmi ces différentes associations, car la situation peut parfois s’avérer délicate.

Sources :

Girls not brides

Human Rights Watch

Le Figaro

Unicef

via topito.com