Top 10 des citations du couple Fillon qui nous font gentiment sourire aujourd’hui

Elu dans un fauteuil à la Primaire de LR en grande partie pour sa magnifique incarnation de la droiture morale, François Fillon est aujourd’hui confronté à une tache sur son costume tout blanc, et le pressing réclame 500.000 euros pour la faire disparaître. En cause, la rémunération touchée par sa femme, Pénélope, pour un emploi fictif. Il faut dire qu’elle devait s’emmerder, Pénélope, elle, l’épouse modèle, le grillon du foyer, elle qui n’a pas d’accroc dans sa robe de mariée, elle, l’intraitable Pénélope. Intraitable à gros traitement, quand même.

1. « Jusqu’à présent, je ne m’étais jamais impliquée dans la vie politique de mon mari »

A dit Pénélope Fillon au Bien Public en novembre dernier. Jusqu’à présent, puisque Pénélope s’était engagée à ses côtés pendant la campagne des Primaires. Il semblerait que ce soit du n’importe quoi.

2. « Il y a injustice sociale entre ceux qui travaillent dur pour peu et ceux qui ne travaillent pas et reçoivent de l’argent public »

Les points 2 à 5 sont sourcés ici : Twitter. Cette citation est tirée d’un discours de Fillon à Poitiers, le 27 novembre 2016. En tous les cas, la mention de l’argent public est drôle, drôle, drôle.

Crédits photo : Twitter

if(isMobile()) sas.render(‘45340’);

3. « Au sommet de l’Etat, l’intégrité du Président et de ses ministres doit être irréprochable, car il n’y a pas d’autorité sans exemplarité »

Il s’agit ce coup-ci d’un tweet daté du 18 novembre 2016. Fou rire.

4. « En 30 ans, mon nom n’a jamais été associé à une affaire ou un comportement contraire à l’éthique »

Nous dit François dans une interview au Journal du dimanche datée du 8 novembre 2016. Mais ça c’était avant.

Crédits photo : Twitter

5. « Ce qui est en jeu, c’est l’éthique et la morale »

Et 500.000 euros. La citation date du 22 novembre 2012.

6. « Pour être Président de la République, il faut être soi-même irréprochable »

Nous disait Fillon le 18 novembre 2016 chez Jean-Jacques Bourdin.

Epic fail.

Crédits photo : Twitter

7. « Liberté des échanges ne doit pas signifier abandon de nos intérêts économiques »

On l’a bien compris, François.

23 janvier 2017.

8. « Il y a dix ans, l’abbé Pierre nous quittait. Son message de révolte contre la misère est toujours d’actualité criante »

Hop, le 22 janvier. Avec un revenu universel à 7.000 par mois, j’avoue, il a trop trouvé la soluce, François.

La qualité de la politique en France est vraiment irréprochable.

if(isMobile()) sas.render(‘45341’);

via topito.com