Top 10 des conseils de maquillage à donner à Emmanuel Macron, histoire de lui faire faire des économies au passage

L’Élysée a dépensé 26.000 euros de maquillage en trois mois. C’est beaucoup, mais c’est vrai que quand on ne s’y connaît pas, le maquillage, ça peut être un casse-tête. Chez Topito, on s’est dit que le mieux, pour réduire la dépense publique et maximiser la beauté de notre président, était de lui donner des petits conseils maquillage pour qu’il puisse désormais se débrouiller seul à l’heure de se faire beau.

1. Mettre du mascara très noir pour faire ressortir ses yeux bleus

Qui a dit que le noir et le bleu n’allaient pas ensemble ? Quoi de plus sexy que l’alliance de la pureté et des ténèbres ? Eh ouais Manu, si tu veux que ton regard pénètre au plus profond du cœur des Français, t’as tout intérêt à mettre le paquet sur le mascara. Le regard clair souligné par un contour noir : l’alliance du feu et de la glace. Le centre, quoi.

2. Un peu de blush clair sur les pommettes pour contrebalancer l’effet de profondeur des golfes

C’est une histoire d’équilibre entre le concave et le convexe. La concavité des golfes crée un effet d’entraînement fuyant que les pommettes peuvent contrebalancer à condition d’être mises en avant. Or, Manu ne joue pas assez sur ses profondeurs de champs. On ne saurait que trop lui conseiller de choisir une couleur vive et joyeuse, comme le rose, pour jouer sur les contrastes.

3. Une petite session contouring pour accentuer les traits du visage

On insiste sur l’arête du nez et on creuse les fossettes pour mettre en avant la minceur et l’élasticité de la peau. Un joyeux équilibre de crayon noir et de fond de teint pour affiner le visage et lui donner une tournure angélique. Qui a dit que le pouvoir usait ?

4. Redessiner le contour des lèvres pour faire ressortir la bouche parce que c’est important la bouche

Quand on a des jolies lèvres, il faut les mettre en avant. Quoi de plus sexy qu’une bouche sexy ? Et quand cette bouche doit prononcer des discours, alors là, c’est le comble. Le regard est franc et appuyé, mais c’est sur la formation des mots que l’esprit doit se concentrer pour ne pas en perdre une miette. En sus, une petite mouche un peu coquine pour créer du mystère, et le tour est joué.

5. Du (Helmut) khôl sous les yeux pour donner de la profondeur au regard, parce que c’est important le regard

Ainsi qu’un peu d’anti-cernes pour un regard d’acier qui ne manque pas de fragilité. Pas si infaillible, notre président ? C’est parce qu’il est humain que nous l’aimons. Ne te déshumanise pas, mon Manu.

6. Un peu d’autobronzant pour se donner bonne mine

Teint de nacre pour homme du moment. Trop pâlot, trop fade, comme on dit dans le métier. Pour occuper l’espace, il faut donner l’impression que l’on revient de Saint-Barth. Ça tombe bien, l’autobronzant est là pour ça.

7. Ne pas oublier les paillettes

C’est la fête ou c’est pas la fête ?

8. Souligner les paupières avec un léger ton vert

Si jamais un clin d’œil devait survenir, ce serait encore le meilleur moyen de surprendre son monde en continuant de briller, même momentanément borgne. Attention à l’application : reproduire un geste bien horizontal jusqu’à obtention du résultat désiré.

9. Mettre un rouge à lèvres flashy

Quand on est en perte de vitesse dans les sondages, il faut révéler son côté sauvage pour mieux attraper les citoyens en parlant à leurs instincts primaires. Pulpeuses, les lèvres, pulpeux le rouge à lèvres. On insistera bien sur l’intersection des lèvres pour ne pas laisser de zone tampon.

10. Se laisser pousser la barbe, c’est ça de moins à maquiller

Astuce beauté niveau ultimate. Une barbe bien coupée, c’est l’assurance d’une classe digne d’Edouard Philippe et d’économies substantielles au niveau maquillage. Allez, Manu, révèle l’animal en toi. Grooaaaar.

Et voilà ! Maquillé comme un voiture volée.

via topito.com