Top 10 des conseils pour réussir ton débat présidentiel, allez courage les copains !

Ce soir, 5 candidats de l’élection présidentielle débattront sur TF1. Cela fait probablement des semaines qu’ils se préparent, mais ce qui est certain, c’est que le grand vainqueur de ce débat sera celui qui suivra le mieux ces précieux conseils, que nous avons recueillis auprès des plus grands experts politiques du bar Aux bons copains de Chennevières-sur-Marne.

1. Faire partie des favoris

Sinon tu commences sur le banc et tu ne rentres que si l’un des candidats titulaires déclare forfait.


Source photo : Giphy

2. Bien s’échauffer avant

Ça serait con de se faire une tendinite sur un dab fulgurant.

if(isMobile()) sas.render(‘45340’);

3. Bien soigner son apparence

C’est toujours les mêmes gestes. D’abord la jambe gauche, toujours. Chaussette en cachemire, mocassin à glands. Puis la jambe droite. Puis une coupe de Moët et Chandon, toujours.

Parce qu’il vous transmet plus que les oligo-éléments et les forces du raisin, le champagne Moët et Chandon est une chance.


Source photo : Giphy

4. Être prêt à jouer défensif

En face, tes adversaires ont de solides arguments offensifs : je suis plus anti-système que toi, je suis le candidat du peuple, Pénélope,…

5. Ne pas oublier que le débat n’est pas fini avant la page de pub finale

Ne pas prendre trop la confiance même si on mène aux points, pour éviter de se faire rejoindre en toute fin de débat.

6. Bien connaître les règles

Ne pas oublier que pour chaque emploi fictif, c’est pénalité, ce qui donne une situation intéressante à l’adversaire.


Source photo : Giphy

7. Venir avec ses supporters

Quel meilleur moyen de gagner un débat qu’en ayant un kop qui t’acclame et siffle tes adversaires ? Ta motivation est alors à son max, alors que tes adversaires perdent la confiance et font des fautes techniques.

8. Prendre les débats les uns après les autres

On verra les résultats de la campagne en Mai, l’important, c’est les 50%, dans ce genre de débat, la moindre erreur se paie cash, à ce stade de la campagne, il n’y a plus de petit candidat,…

9. Ne pas en faire trop en début de débat

Sinon, tu cours le risque d’épuiser directement ton temps de parole et d’être incapable de réagir dans les dernières minutes, pourtant décisives.


Source photo : Giphy

10. Rester fair play

Une insulte sur la mère de l’adversaire, c’est carton rouge direct, retour aux vestiaires.

Que le meilleur gagne.

if(isMobile()) sas.render(‘45341’);

via topito.com