Top 10 des départements auxquels on veut bien filer l’indépendance, allez tchao

C’est avec la plus totale indifférence que nous avons appris que les habitants de Nouvelle-Calédonie avaient choisi de rester français. Non pas qu’on ne les aime pas, mais on ne pense honnêtement pas très souvent à eux dans notre quotidien (la faute aux médias, probablement.) En revanche, il y a certains départements en France qu’on voudrait bien voir prendre la décision de nous quitter pour prendre leur envol en solo. On ne leur dirait qu’une chose : « bon vent ! »

1. Le Cher (18)

Avouez, quand vous avez lu « Cher », la moitié d’entre vous s’est dit : « le quoi mdr ? ». Tout le monde a oublié l’existence de ce département. Le Cher pourrait être rayé de la carte, personne ne le remarquerait ( et pourtant il est en PLEIN MILIEU.) Désolé les Chériens. Même votre nom d’habitant est moche.

Source photo : Giphy

2. L’Indre (36)

Quelqu’un ici peut nous dire si ce département a une utilité ? Quelqu’un ici a déjà mis les pieds à Châteauroux ? Quelqu’un ici peut nous dire si l’Indre est équipé en ADSL ? On doute franchement des réponses à ces trois questions, du coup on n’est pas sûr de vouloir de l’Indre dans notre pays. Après on ne vous pousse pas dehors les gars, mais on ne vous pleurera pas non plus.

3. La Mayenne (53)

Ni bretonne, ni normande, la Mayenne est un peu paumée à côté de ces deux belles régions auxquelles elle n’appartiendra jamais. Un jour, les Mayennais vont en avoir marre de cette situation et se casser sans rien dire. Même la presse locale n’en parlera pas.

Source photo : Giphy

4. Le Tarn-et-Garonne (82)

Il y a des endroits où les gens ont un accent, mais on l’accepte parce qu’ils ont plein d’autres choses à nous proposer. Dans le Tarn-et-Garonne, il y a l’accent, mais il n’y a rien d’autre. Ne dites pas « si, le vin », parce qu’il y en dans plein d’autres coins du pays, et du très bon en plus.

5. La Vendée (85)

Probablement la partie de plus triste de toute la côte Ouest. Le seul truc qui nous manquerait vraiment si on perdait la Vendée, ce serait le préfou et le palais vendéen. Est-ce qu’on peut quand même survivre sans ces deux éléments ? La réponse est clairement oui. Désolé les Vendéens, vous êtes bien sympas, mais il est temps de passer à autre chose.

Source photo : Giphy

6. La Seine-et-Marne (77)

Ok, y’a Disneyland et le brie de Meaux, ok. Ça on ne peut pas le contester. Mais avoir choisi une ville aussi nulle que Melun comme préfecture, est-ce que c’est vraiment sérieux ? « Melun ». Même la prononciation de ce mot est ridicule. « Melun ». Mdr. Allez oust, dehors.

7. Les Vosges (88)

Les Vosges. L’endroit où ils sont tous jaloux d’avoir des petites montagnes. Si vous pensez, les Vosgiens, que vous allez nous faire regretter votre musée du bois à Saulxures-sur-Moselotte, vous vous mettez le doigt dans l’œil, et bien profond.

Source photo : Giphy

8. La Somme (80)

Les Samariens, ils ont snobé le Nord et le Pas-de-Calais lors de la création des nouvelles régions. A partir de là, on ne peut pas dire qu’ils soient des gens qui savent s’intégrer. La Somme, c’est un peu comme cette personne qui est choisie en dernier quand on fait les équipes de foot : tout le monde s’en fout.

9. L’Ariège (09)

Que dire sur l’Ariège ? Rien. On a cherché, pourtant, on s’est creusé la tête. On est restés enfermés tout un week-end au lieu de rentrer chez nous juste pour trouver de quoi dire sur l’Ariège. Mais on a dû se rendre à l’évidence : il n’y a absolument rien d’intéressant à savoir sur ce département. Il ne manquera jamais à la France.

Source photo : Giphy

10. La Corse-du-Sud (2A)

Au bout d’un moment, ils la veulent tellement leur indépendance qu’on veut bien faire un effort et leur donner. Enfin, quand on dit « effort » c’est pour faire joli. En vrai on ne va pas non plus pleurer.

Mais sachez qu’on vous dit tout ça sans aucune animosité.

via topito.com