Top 10 des différents types de chats tarés, parce qu’ils sont tous tarés

J’aime partager avec vous des moments intimes de ma vie au cours desquels il ne s’est pas passé grand’chose mais vous savez comment c’est, hein, dans la vie, ce qui importe c’est de parler pour lier contact, pas forcément de raconter des choses intéressantes. Eh bien figurez-vous que dernièrement je me suis déchiré le mollet droit en faisant du hoola-hoop en équilibre sur un fil de trapéziste. Cela n’a aucun rapport avec l’objet de ce top, mais c’est toujours sympa de mieux se connaître.

1. Le super agressif sans raison

Tu lui offres de la bouche ? Il te crache à la gueule (après avoir pris la bouffe). Tu essaies de la caresser ? Il te crache à la gueule et te lacère avec ses griffes. Tu lui offre à boire ? Clac il te flingue la main. Il n’a qu’une idée en tête, c’est être méchant et violent sans que tu puisses pour quelle que raison que ce soit lui retourner la politesse en lui éclatant sa tronche parce que ce serait de la maltraitance animale. En fait, c’est un nazi le chat : il te hait sans aucune raison et tu n’arrives pas à lui faire comprendre qu’il se trompe.

2. Le passif agressif

Qu’on pourrait également surnommer le pervers narcissique. Il n’est guère gentil que pour obtenir quelque chose de toi et, aussitôt son désir satisfait, il se montre particulièrement violent, méchant, essayant de te détruire à la fois psychologiquement en cassant les trucs qui te plaisent le plus ou en miaulant non stop et physiquement en te lacérant les griffes. Avant de revenir vers toi se faire caresser pour accroître encore son désir de puissance dont tu n’est qu’un jouet. Tu termineras probablement en HP avant qu’il ne meure.

Source photo : Giphy

3. L’attention whore

Normalement, un chat c’est un peu gentil puis ça va vivre sa vie, avant de temps en temps de revenir se montrer un peu gentil. Mais certains chats ne suivent pas le format normal et passent leur temps à essayer d’attirer ton attention. A défaut de savoir jouer du piano ou de pouvoir t’offrir des colliers de nouilles, ils se rappellent à ton existence en te collant, en pissant partout dans la maison, en miaulant toute la nuit, en grattant à ta porte dès que tu es aux toilettes, en faisant toute sorte de choses visant à établir de manière clair et définitive qu’ils sont la seule et unique chose qui doit compter dans ta vie.

4. L’anormalement câlin

Variante de l’attention whore, l’anormalement câlin n’est pas un chat normal puisqu’il semble ne pas avoir de vie en dehors de toi. Son but n’est pas uniquement d’obtenir ton attention, son but est d’être caressé en permanence : il se frotte à toi, te saute sur les jambes quand tu es en train de lire, marche sur ton clavier pour obtenir des câlins quand tu bosses, se désintéresse de la bouffe que tu lui offres pour obtenir des câlins à la place, dort dans ton lit et n’en bouge plus une fois que tu es là… C’est très mignon, mais c’est surtout ULTRA CHIANT.

Source photo : Giphy

5. Le chat qui préfère les inconnus à son maître

Toi tu galères en permanence à obtenir le moindre moment sympa avec lui, mais lui il n’en a rien à foutre de toi. Ce qu’il aime, c’est tous les autres gens, les milliards de gens qui sont plus intéressants à aller voir que toi, plus intéressants à peloter, dont les jambes sont plus intéressantes pour qu’on s’y colle, dont les odeurs sont plus intéressantes, les vêtements plus doux, les caresses plus enviables. Toi, tu n’est qu’un genre de colocataire inutile dont on se passerait bien si on pouvait. De l’adultère félin en plein jour et aux yeux de tous.

6. Le jaloux permanent

Inverse du précédent qui passe l’intégralité de sa vie à te coller le cul en vérifiant que tu n’as pas d’autre ami que lui. Il attaque les gens qui viennent chez toi, lacère leurs affaires et pisse dans leur sac mais se montre toujours très sympa quand tu es seul avec lui. S’il y a une chose à comprendre de tout ça, c’est qu’il te fout bien la honte.

7. Celui qui se prend pour un humain en pissant aux toilettes

Certains chats essaient de démontrer leur supériorité évidente en allant pisser et poser leurs pêches de croquettes aux toilettes humaines et s’ils bénéficiaient d’une capacité préhensile, nul doute qu’ils tireraient la chasse. Ces scènes mettent tout le monde hautement mal à l’aise et il y a fort à parier qu’en fait de chat, on t’ait vendu un petit bébé moche et mal déguisé afin de te soutirer du blé.

8. Celui qui se prend pour un tigre

Et qui attaque absolument tout ce qui ressemble à un animal avant de le manger. A quoi bon bouffer du whiskas quand on peut plutôt se nourrir de cafards et de souris ? A quoi bon se contenter de l’eau du robinet quand on peut aller boire dans les flaques dehors ? A quoi bon être sympa quand on peut coûter 10000 balles par an en vétérinaire à force de ramener des maladies de l’extérieur ? On se le demande.

Source photo : Giphy

9. Celui qui est empaillé

Le chat empaillé a cet avantage de ne pas prendre de place, de ne pas faire de bruit, de ne pas lacérer quoi que ce soit, de ne pas donner de coups de griffes, de ne pas nécessiter une attention extrême, de ne pas pisser et de ne pas vivre. C’est bizarre quand même.

10. Le chat qui parle

Si ton chat commence à développer avec toi une relation orale ou épistolaire, il y a deux conclusions à en tirer. La première, c’est que tu es Sabrina, l’apprentie sorcière. La deuxième, c’est que c’est un putain de chat et qu’il doit y avoir moyen de monétiser tout ça en montant un spectacle avec le cirque Bouglione.

J’adore danser le chachacha.


via topito.com