Top 10 des domaines dans lesquels la France défonce la Belgique (et y’a pas que le foot)

Alors comme ça on va rencontrer la Belgique en demi-finale. La Belgique victorieuse avec héroïsme du Brésil en quarts. La Belgique qui peut logiquement nourrir de grandes ambitions d’aller au bout. Mais pour ça, il faudrait battre la France et, quoiqu’on ait pu en dire, y’a quand même pas mal de domaines où on déglingue nos amis belges, selon la formule consacrée.

1. Le foot

Faut pas déconner, c’est pas parce que les (je pouffe) « Diables rouges » nous ont fait des misères il y a 40 ans qu’il faut commencer à les considérer comme des bêtes noires. Peut-être que notre championnat n’est pas le meilleur d’Europe (loin s’en faut), mais bon on peut pas non plus dire que le Standard de Liège ou Anderlecht aient de grosses cotes aujourd’hui. Tous leurs joueurs fuient le championnat national, un peu plus que les nôtres. Et entre nous, Zidane et Platini, ça dit quelque chose à tout le monde. Pas sûr que ce sera le cas pour Eden Hazard dans 15 ans.

Source photo : Giphy

2. La population

11,2 millions d’habitants contre près de 70 millions. Je veux pas faire mon démocrate accompli, mais niveau joie, là, il vaudrait quand même mieux que la France gagne la Coupe du monde que la Belgique. Parce que si c’est pour faire plaisir à 11 millions de personnes au lieu de 70, on voit pas trop où est la justice sociale.

3. La diplomatie

Si j’avais pas regardé sur Wikipédia, j’aurais été bien en peine de citer le prénom du roi des Belges, alors même que je connais celui du président du Pérou, c’est dire. Bref, niveau diplomatie, les Belges, c’est pas joli joli. Certes ils accueillent les institutions européennes, tout ça tout ça, m’enfin on peut pas dire que leur voix porte beaucoup. Ils ont fait ENCORE plus n’importe quoi avec leurs colonies que nous, ils ont joué la carte de la neutralité pendant les deux guerres et s’en sont quand même pris plein la gueule, personne ne les écoute, tout le monde les ignore.

4. L’écologie

L’indice de performance écologique de la Belgique la classe avant avant-dernière de toute l’Union européenne. La densité de population explique aussi une énorme pollution des eaux belges, et l’empreinte écologique du pays par habitant en fait le cinquième plus gros pollueur du monde. La France, elle, est le sixième pays le plus écolo du monde.

Source photo : Giphy

5. Le tourisme

Bruges ? Très joli. Anvers ? Magnifique. Voili voilou. Sinon, 10 millions de personnes viennent faire du tourisme chaque année en Belgique, contre 82 millions en France. Je vous laisse en tirer la conclusion adéquate.

6. Charles Michel

Pour eux, Charles Michel est un premier ministre qui a un BOUC. Pour nous, Charles Michels est un grand résistant, exécuté par les nazis pour l’exemple à Châteaubriant et qui a donné son nom à une station de métro. L’un dans l’autre, hein.

 

7. La révolution

La Belgique est devenue indépendante en 1830 avec l’appui tacite… de la France. En gros, depuis 1814, la Belgique, autrefois annexée par Napoléon, avait été rendue aux Pays-Bas protestants. Mais dès les années 1820, des remous nationalistes se produisaient chez les catholiques des Flandres et de Wallonie dans une ambiance d’insurrection latente. C’est là que Louis-Philippe est malin : il sait que s’il revendique le territoire belge, il se tapera les Prussiens et les Anglais sur le dos. Par contre, s’il négocie une Belgique neutre et indépendante en échange d’une renonciation à prétendre récupérer ces territoires, il aura la paix. C’est ainsi que le principe de neutralité de la Belgique permet à Louis-Philippe de faire éclater la Sainte-Alliance et de garantir l’indépendance du royaume, sans la houlette des Néerlandais.

On peut pas en dire autant de la révolution française, où les Belges n’ont pas eu à proprement parler un grand rôle à jouer.

8. L’indicatif téléphonique

Heu excusez du peu, mais nous on est +33 et eux ils sont +32 ce qui est inférieur à nous. Excusez.

9. L’espérance de vie

82,67 ans contre 81,29 ans. On a donc toutes les chances de pouvoir repenser plus longtemps que les Belges à cette belle victoire en Coupe du monde. Toutes les chances.

10. L’accent

Je veux pas dire, mais nos accents à nous, ils sont quand même moins rigolos que les accents belges. C’est comme ça, c’est pas du mépris, hein, mais l’accent belge il est rigolo, comme d’ailleurs d’autres accents dans d’autres langues.

Wallon comment on est plus forts !

via topito.com