Top 10 des endroits insolites où planquer de la drogue, quand la contrebande est créative

Pour cacher de la drogue et passer entre les doigts de la douane, il faut parfois redoubler de créativité. On ne peut que rester admiratif face à tant d’ingéniosité dévouée à la cause. Franchement c’est tellement inspirant que je me demande si je vais pas tenter moi aussi de faire du trafic de drogues dans des endroits insolites sauf qu’à la place de la drogue je mets du sel. Juste pour l’amour du sport quoi.

1. Dans le ventre des chiots

Oui bon OK c’est vrai qu’on n’est pas sur une astuce très choupi pour les amoureux des animaux. Un vétérinaire colombien a ainsi été condamné pour trafic de drogue et maltraitance animale (TU M’ÉTONNES). Il cachait de l’héroïne dans le ventre de petits chiots qu’il faisait passer pour des chiens de concours. Donc si ça se trouve il en a perdu un et si ça se trouve y’a quelqu’un dans le monde qui a adopté un chiot et qui aujourd’hui a un chien adulte avec une poche d’héroïne liquide dans le bide.

Source

Source photo : Giphy

2. Dans des fausses fesses

Astucieux, car non seulement on peut camoufler de la drogue mais en plus on peut se créer de jolies formes. C’est ainsi que deux hommes on été arrêtés au Portugal alors qu’ils cachaient de la cocaïne dans leur cul à l’aide d’un joli maillot de bain multicolore désigné pour l’occasion.

Source

3. Dans un poulet rôti

Très pratique quand on a une petite fringale pendant un voyage. C’est à un Nigérien que l’on doit cette fabuleuse idée. Alors qu’il vivait au Brésil, il a tenté de ramener l’équivalent de 150 000 dollars de cocaïne répartis dans un poulet rôti vidé. Malheureusement il a été arrêté par les douanes qui ont bouffé tout le poulet rôti devant lui pour bien lui mettre le sum.

Source

Source photo : Giphy

4. Dans le plafond du commissariat

Plus c’est gros plus ça passe, en mode BALEK. On peut féliciter ce Polonais qui était recherché pour trafic de stup’ et qui est parvenu à dissimuler 540 pilules d’ecsta dans le plafond du commissariat qui venait de le choper. Sauf que le gars a vu un peu trop grand et s’est fait griller pendant l’opération. Mais c’est beau l’ambition, sinon hein.

Source

5. Dans un sandwich

Un classique. Limite presque un peu décevant pour ce couple chopé à Saint-Nazaire qui se dirigeait vers le Portugal avec de l’héroïne dissimulée dans un sandwich, et 13 000 € en liquide. Et une balance. Et plusieurs téléphones portables. Bref les mecs avaient un peu le profil du parfait trafiquant alors c’est sûr ils l’ont eu dans l’os.

Source

6. Dans des poulpes surgelés

La contrebande de résine et d’herbe entre le Maroc et le reste de l’Europe se fait très souvent avec des produits marins surgelés, sardines, poiscaille en tous genres et donc aussi des poulpes. Le truc pratique avec la résine c’est que ca se façonne un peu comme on veut.

Source

7. Dans une prothèse de jambe

Plusieurs cas ont été recensés dans le genre c’est donc une technique qui a fait ses preuves. Enfin, jusqu’à ce qu’on grille le bon plan. On pense notamment à ce Camerounais arrêté à l’aéroport de Francfort alors qu’il trimbalait un kilo de coke dans sa fausse gambette.

Source

Source photo : Giphy

8. Dans des noix et des cacahuétes

Il y a parfois des gens qui aiment galérer. Mais qui aiment tellement ça qu’ils vont trouver le meilleur moyen de bien se faire chier à faire un truc ultra relou juste pour le plaisir de la souffrance. C’est certainement le car de ce trafiquant chopé à Cayenne avec un peu moins de 3 kilos de cocaïne qu’il avait savamment dissimulés dans des noix, des cacahuètes et des amandes évidées. Bonjour la galère.

9. Dans des insectes morts remplis de cocaine

Faut être sacrément tordus pour faire un truc pareil. Et pourtant c’est arrivé, on a chopé comme ça un trafiquant provenant du Pérou et qui avait glissé 300 grammes de cocaïne dans des gros insectes préalablement vidés de leurs entrailles. Et lui comme par hasard il a même pas été accusé de maltraitance animale. Alors comme ça les chiots, oui mais pas les insectes ? Choquant.

10. Dans les bourrelets

Eh bien en voilà une bonne raison de s’engraisser comme il se doit. Les bourrelets se révélant comme de formidables cachettes pour y glisser de l’herbe comme l’a fait un jeune homme en léger surpoids en Floride. Adieu régime.

Source

Source photo : Giphy

En même temps si on y pense bien, les meilleures techniques de dissimulation ne sont pas encore citées dans ce top puisque si ça marche c’est que les trafiquants n’ont pas encore été chopés. ET OUAIS. Donc, ne tentez pas d’appliquer ces techniques chez vous dans le cadre de votre trafic de drogue personnel, car elles sont au contraire la preuve que ça marche bof.

Source :

Europe 1

Bored Panda

Complex

via topito.com