Top 10 des endroits où on trouve les araignées les plus mortelles du monde

En France, on est plutôt vernis niveau araignées. La plupart du temps, celles qui squattent chez nous sont certes parfois impressionnantes mais rarement agressives ou même dangereuses. Rien à voir avec des pays comme l’Australie où on peut se réveiller et admirer sur le mur de sa chambre une araignée grosse comme un crabe. En Australie, il y a donc des araignées vraiment mortelles. Mais ailleurs aussi. Voici le top des endroits à éviter quand on est arachnophobe…

1. Sydney (Australie)

C’est bien connu, l’Australie essaye sans cesse de tuer les êtres humains. Avec des plantes et des animaux particulièrement dangereux, sur terre ou dans l’eau. Parmi ces espèces, l’Atrax robustus, que l’on trouve en abondance à Sydney et dans sa banlieue, est une araignée endémique qui peut provoquer la mort si sa piqûre n’est pas traitée (comprendre : il existe un antidote). C’est le mâle qui est le plus à craindre, lui dont la morsure peut sans problème traverser les vêtements (même en cuir), les chaussures ou encore un ongle.

2. La Nouvelle-Orléans (États-Unis)

Oui, on trouve des araignées Veuves noires dans plusieurs endroits du monde. Cela dit, on ne sait pas forcément qu’elles sont légion à la Nouvelle-Orléans. Avec son venin 15 fois plus toxique que celui du serpent à sonnettes, la veuve noire n’est néanmoins pas mortelle à tous les coups. Sauf si on fait partie des personnes dites à risque. À noter qu’elle ne passe à l’attaque que si elle est dérangée. Comme la plupart des animaux dit dangereux d’ailleurs…

3. Le Brésil

La Phoneutria nigriventer, aussi appelé araignée-banane, en raison de sa présence fréquente dans les régime de bananes, est mortelle pour l’homme. Cependant, elle ne tue que très rarement car la plupart du temps, quand elle mord, cette gentille araignée fait bien attention à ne pas injecter à ses proies une dose mortelle. Assez grosse et extrêmement flippante elle possède aussi le pouvoir de coller aux hommes des monumentales érections. Cool ? Non car ces dernières sont aussi très douloureuses.

4. Namibie et Zimbabwe

La Sicarius hahni est une vraie chasseuse, qui aime se planquer sous le sable pour attaquer ses proies par surprise. Et quand on se fait mordre, laissez-moi vous dire qu’on le sent passer. Avec son venin qui provoque une rupture des vaisseaux sanguins et une destruction des tissus, elle reste très dangereuse. Le fait qu’on ne recense que très peu de cas mortels alors qu’il n’existe pas d’antidote tient seulement au caractère timoré de l’animal.

5. Le lac du Salagou (France)

Bienvenue dans le département de l’Hérault ! C’est ici qu’a été trouvé en 2016 une vingtaine de nids de veuves noires. Pas exactement la même espèce que celle que l’ont peut croiser aux États-Unis, mais une araignée tout de même très dangereuse. Pour revenir aux 20 nids trouvés près du lac du Salagou, dans un pré, il faut noter que si la présence de cette araignée était connue dans la région depuis longtemps, une telle concentration reste très rare. Si vous vous trouvez donc à proximité et que l’envie vous prend d’aller vous balader dans la campagne pieds nus, ravisez-vous.

7. Le Vietnam

La Cyriopagopus schmidti ne se cache pas, comme son nom semble le suggérer, dans les cuisines (attention jeux de mots aussi débile que subtil). On la trouve aussi en Chine et il ne vaut mieux pas croiser son chemin car elle peut se montrer agressive la bougresse.

8. L’Argentine

En fait, la Cheiracanthium mildei se trouve potentiellement dans tous les territoires situés au nord du tropique du Cancer. Mais vu qu’elle a été introduite en Argentine… Bref, voici donc une araignée toute jaune, mignonne comme tout, dotée d’un sale caractère qui la pousse à mordre pour provoquer une méchante détérioration des tissus. Ce n’est pas mortel mais ça fait super mal et c’est dégueulasse.

10. Sous votre lit

Ouais on ne sait jamais, regardez bien avant de vous coucher et n’y pensez pas trop avant de vous endormir… Ce serait dommage que vous avaliez une de ces charmantes araignées pendant la nuit non ?

Source photo : Giphy

Il y en a plein d’autres, partout, vous n’êtes pas à l’abri.


via topito.com