Top 10 des gens les mieux placés pour remplacer Fillon, le n°10 va vous faire mourir de honte

Mes amis c’est la merde c’est la merde c’est la merde. Fillon est sur un siège éjectable et on dirait qu’il est le seul à ne pas encore le savoir, ses frères d’arme commencent à aiguiser leurs couteaux et on se doute bien qu’ils réfléchissent déjà à celui qui va pouvoir prendre la relève et assurer une candidature vierge de tout scandale pour les Républicains. Grâce à nos talents de politique-fictionneurs, nous avons pour vous les 10 candidats qui peuvent assurer la relève. Vous allez voir, le n° 10 va vous émouvoir aux larmes.

1. Alain Juppé

Le 2nd de la primaire, ça paraîtrait presque naturel. Sauf qu’il le répète, c’est non non et non. Et puis remplacer un mec plongé dans une affaire d’emplois fictifs par un mec condamné dans une affaire d’emplois fictifs c’est un peu limite. Bon du coup, Juppé out, mais alors qui ?

Crédits photo (creative commons) : Wikipédia

2. Nicolas Sarkozy

Juppé out, on pense alors au 3ème de la primaire, Nico, planqué derrière un buisson et prêt à bondir au moment opportun. Sauf qu’en terme d’affaires Nicolas est lui aussi bien occupé et que ce serait peut-être une mauvaise idée de partir de chez Charybde pour aller faire un tour du côté de Scylla. Next donc.

Crédits photo (creative commons) : European People’s Party

if(isMobile()) sas.render(‘45340’);

3. Bernard Accoyer

Il est le n°1 du parti Les Républicains dont la présidence est vacante depuis novembre. Le Secrétaire Général LR pourrait se lancer mais son nom ne surgit jamais dans les potentiels prétendants qui courent ces derniers jours. Sauf qu’Accoyer, proche de Fillon, a très vite affirmé « avoir régulièrement croisé Pénélope à l’Assemblée » ce qui semble contredire la défense même du couple, affirmant que l’épouse Fillon ne s’y rendait jamais. Un couac qui l’élimine d’office de la course à l’Elysée…

Crédits photo (creative commons) : Cyclotron

4. François Baroin

C’est un des noms qui circule le plus depuis que l’idée de débrancher Fillon a fait son chemin dans les couloirs des LR. Il est jeune, il ressemble à Harry Potter, il a une des plus belles voix de la scène, mais cela est-il suffisant ? Pas sûr, et même si baroin2017.fr est déjà déposé, il se dit au sein de son parti que François est peut-être un peu trop jeune… Mais si ce n’est pas lui alors qui ?

Crédits photo (creative commons) : Anonymous42

5. Xavier Bertrand

On sait que ça lui ferait plaisir mais il y a néanmoins un petit hic : personne ne l’aime. Au suivant donc.

Crédits photo (creative commons) : +/−

6. Jacques Chirac

Il pourrait revenir sauver la France, et que ceux qui disent qu’il a la santé trop fragile ferment leurs vilaines bouches malfaisantes de #fakenewseurs. Bouteflika est en pire état et il gouverne très bien merci pour lui. Après, peut-être que le grand Jacques n’en a peut-être pas envie, et dans ces cas là ça commence à devenir compliqué.

Crédits photo (creative commons) : Roland Godefroy

7. Emmanuel Macron

Et si Manu sabordait En Marche pour se présenter enfin officiellement comme le candidat de la droite modérée ? Ce serait l’occasion pour lui de rassurer les députés PS effarouchés par l’arrivée d’Hamon le rouge tout en assumant pleinement son orientation politique. Pas sûr malheureusement qu’il soit chaud à l’idée de devenir le candidat d’un parti lui qui se veut hors-système… Encore une fausse piste donc.

Crédits photo (creative commons) : Photo Claude TRUONG-NGOC

8. Zinédine Zidane

Ok, c’est vrai que comme ça, ça peut paraître tordu, mais il a déjà sauvé la France une fois, il peut le refaire. Pas sûr que sur le terrain des idées ça colle mais au point où en sont Les Républicains ils peuvent plus vraiment refuser. Zizou est élu avec 96% des suffrages, la France s’unifie derrière lui, le premier homme marche sur Mars 3 mois après, il est français, il s’appelle Thierry Henry. Feu d’artifice bleu blanc rouge.

Crédits photo (creative commons) : Walterlan Papetti

9. Cécile de Ménibus

Désespérés, les membres de LR se tournent vers l’animatrice qui accepte en souriant avant s’étouffer en buvant de l’eau. Emmenée en urgence au service de réanimation elle ne se réveillera jamais. Le parti est plus démuni que jamais et se tourne vers son dernier espoir…

Crédits photo (creative commons) : Frantogian

10. Jean-François Copé

Dernier recours, 9 autres candidats potentiels ont dit non, il n’en reste qu’un, c’est JEFCOP. Ça ne fait plaisir à personne (sauf à 0,3% des électeurs LR) mais il faut un homme à la tête du pays, la situation est critique. Hamon, Mélenchon, Macron et Marine, séduits par le charisme et le programme de cet amateur de pain au chocolat décident spontanément de retirer leur candidature et appellent à voter Copé. Sacré Empereur dans la Cathédrale Saint-Étienne de Meaux, il règne jusqu’à sa mort en 2057. Les livres d’Histoire évoquent cette période de prospérité et de bonheur comme les « 40 Glorieuses ».

via topito.com