Top 10 des gens qui trollent des homophobes, et franchement c’est drôle

Vous aimez les gens qui trollent les racistes ? Vous allez adorer ceux qui trollent les homophobes. Parce que dans le genre je me fous de ta gueule parce que tu es un gros débile qui pense être caché derrière ton écran alors que tu es ridiculement exposé, c’est du très très solide. Surtout quand les trolls utilisent la rhétorique des homophobe pour démonter leurs propos.

1. Seriously appelle des trolls pour les remercier de leurs donations

La chaîne Seriously a décidé, après la tuerie d’Orlando, de publier une vidéo d’hommes embrassant des hommes, promettant que, pour chaque commentaire homophobe, ils reverseraient un dollar à une association pour aider les victimes. Et ça a tellement bien marché qu’ils ont réussi à collecter une petite fortune. Mais comme les mecs de la chaîne sont polis, ils ont pris le temps d’appeler un à un tous les commentateurs pour les remercier. Du génie absolu (en anglais par contre).

2. L’ex boxeur Yusaf Mack déglingue un troll homophobe

Ancien boxeur, Yusaf Mack s’est reconverti dans le porno gay. Ce qui lui a valu évidemment une envolée totale d’insultes et de moqueries sur Twitter. Sauf qu’un des responsables desdites moqueries s’est retrouvé face à Yusuf Mack chez le coiffeur. Et il vaut parfois mieux éviter de se moquer d’un ancien boxeur : Mack a tout simplement éclaté la gueule du troll et lui a même explosé un vase sur la tête. Une vidéo prise par un client a ensuite tourné sur Internet, vidéo que le troll homophobe en question n’a rien trouvé de mieux à faire que de commenter : « Je préfère que les gens voient une vidéo de moi en train de me faire frapper qu’une vidéo de moi en train de me prendre une bite ». On ne légitime pas la violence, mais c’est quand même assez drôle, tout ça.

3. Un troll se fait passer pour Doritos et piège des homophobes

La marque de chips Doritos a passé un accord avec une fondation pour la promotion des jeunes LGBT en commercialisant un paquet aux couleurs arc-en-ciel. Cela n’a pas plus à une bonne partie des consommateurs américains qui se sont mis en tête de polluer la page Doritos de commentaires homophobes. Et c’est là que notre troll de génie entre en scène. Mike Melgaard, un coutumier du fait, a créé une page Facebook intitulée Doritos ForHelp et s’est mis en tête de répondre aux trolls comme s’il s’agissait de l’admin Doritos. Et ses réponses sont extraordinaires. A un type qui arborait un drapeau sudiste, il a proposé de mettre en place une opération pour le retour de l’esclavage. A un autre qui expliquait que Doritos venait de perdre un client, de même que Taco Bell, il a répondu qu’il était sans doute de toute façon mieux pour lui qu’il fasse une pause avec Taco Bell.

4. Les Foo Fighters trollent une manifestation anti-LGBT

Alors qu’ils devaient se produire le soir même à Kansas City, les Foo Fighters ont assisté à un défilé anti-gay devant une église baptiste de la ville. Qu’à cela ne tienne : le groupe a décidé de s’inviter au milieu des manifestants pour RockRoller le rassemblement en jouant « Never Gonna Give You Up » de Rick Astley. A pisser de rire.

5. Un député américain appelle la grand-mère d’un de ses trolls homophobes

Brian Sims, un député de Pennsylvanie qui a rendu son homosexualité publique, était la cible de commentaires homophobes de la part d’un ado, qui l’a notamment traité de « petit pédé nègre ». Le commentaire était posté depuis le vrai compte du gosse, et Brian Sims a trouvé la parade parfaite. Il a appelé la grand-mère du gosse et lui a fait part, sur Facebook, de leur discussion. « David, je ne sais pas si tu es un petit garçon stupide ou un catho dingue, mais ce qui est sûr c’est que tu n’aurais pas dû indiquer le numéro de téléphone de ta grand-mère sur ta page Facebook. Nous venons de parler, elle et moi, et elle était très déçue. » Evidemment, le truc s’est répandu sur Internet comme une traînée de poudre.

6. Un Twittos remet tous les homophobes à leur place après la tuerie d’Orlando

Alors que les commentaires homophobes se multipliaient, après la tuerie d’Orlando, un compte Twitter, CertifiedFool_, a remis tout le monde à sa place dans une série de 18 tweets extraordinaires. Reprenant la rhétorique habituelle des commentaires homophobes qui se réfèrent à la Bible, il a commencé à lister l’ensemble des trucs qui, d’après la Bible (en en citant les versets) étaient considérés comme des abominations : le divorce, le fait de regarder du porno, le fait de regarder une femme qui n’est pas la sienne, et ainsi de suite. Du grand grand art.

7. J.K. Rowling recadre un (ex)-fan homophobe

En révélant l’homosexualité de Dumbledore, J.K. Rowling ne s’est pas fait que des potes. Sur Twitter, un mec lui a notamment écrit « A présent que vous avez révélé que Dumbledore était homosexuel j’ai cessé d’être un fan. Sympa, la façon dont vous nous avez aveuglés sur ce point. Profitez bien de vos millions. » Un commentaire à la con, mais Rowling était de toute façon sous le feu des critiques depuis sa prise de position en faveur de l’indépendance de l’Ecosse. Elle a d’ailleurs répondu de manière marrante, en conseillant à l’internaute de suivre Brian Souter, un homme politique « plus en accord avec (votre) personnalité ». Brian Souter est un militant anti-gay écossais complètement fanatique et totalement dingue.

8. Le mec de Doritos recommence avec les soupes Campbell

Les soupes Campbell ont récemment sorti une pub, aux Etats-Unis, dans laquelle on peut voir un couple du même sexe avec un enfant. Levée de boucliers chez tous les fanatiques de tout genre, et début du déferlement de tweets et commentaires haineux. Et c’est à ce moment-là que notre pote de Dorito entre en scène en créant à nouveau une page pour se faire passer pour l’admin de la page, ce coup ci Campbell’s soup For Help. Une première nana écrit un truc du genre « Cette pub est une pornographie », le troll répond « Il semblerait que vous ayez confondu notre publicité avec une scène de pénétration anale. » Un exemple parmi d’autres de son oeuvre merveilleuse.

9. Schwarzenegger se fout ouvertement de la gueule d’un fan homophobe

Lors de l’adoption par l’Etat de Californie du mariage gay, Schwarzenegger a changé sa photo de profil pour y faire apparaître en trame de fond le drapeau arc-en-ciel. Un choix pas du goût de tout le monde. Un fan lui écrit « C’est quoi ton problème, Arnie ? Est-ce que je dois arrêter de liker ta page ? » Réponse de Schwarzie : « Hasta la vista » – la réplique de Terminator. On appréciera l’humour.

10. Le YouTubeur Ben Philips terrifie un troll homophobe

Un simple commentaire sur la page YouTube de Ben Philips, célèbre pour ses pranks, a mis le feu aux poudres : « Toi et ton débile de frère devraient essayer de vous trouver une vie, espèce de petits pédés ». Bon. Ben Philips se dit qu’il faut faire un truc. Il entre en contact avec la meuf de l’auteur du commentaire et élabore un plan de folie : il se déguise en zombie et attaque le mec dans sa maison. Du pur génie, visible en vidéo.

Trollera bien qui trollera le dernier.

via topito.com