Top 10 des infections improbables qui font vraiment flipper, tu ne vas plus oser bouger

Tu penses peut-être que tu es en bonne santé, que tu vas vivre longtemps, que tu suis tous les préceptes d’une vie healthy. Et pourtant, tu n’es pas à l’abri de choper une infection rare. De nombreux faits divers montrent que la vie peut parfois être une pute avec toi.

1. L’homme qui a été amputé de ses bras et de ses jambes après avoir reçu une amicale léchouille de son chien

Un peintre américain de 48 ans a tout récemment été amputé de ses bras et de ses jambes après avoir été empoisonné par la bactérie capnocytophaga canimorsus contenue dans la salive son chien. Bon alors le chien c’est pas de sa faute, y’a plein de chiens qui sont porteurs de cette bactérie même quand ils sont en bonne santé et la plupart du temps ça ne fait rien sur l’homme. Sauf dans de rares cas. Comme cette fois. Finalement c’est un peu la faute à pas de chance quoi.

Morale de l’histoire : le chien n’est pas toujours le meilleur ami de l’homme.

Source

Source photo : Giphy

2. Un homme est paralysé à vie après avoir mangé une limace

Le jeune Australien Sam Ballard ne se doutait pas qu’il allait foutre sa vie en l’air quand, au cours d’une soirée, alors âgé de 19 ans, il entreprend d’engloutir une limace suite à un pari lancé par ses petits camarades. Malheur, cette limace était porteuse d’un parasite pas très sympa, le Angiostrongylus cantonensis. Résultat des courses : une méningite fulgurante qui le plonge dans le coma pendant 420 jours et le laisse intégralement paralysé. Il a désormais 28 ans et est totalement dépendant médicalement.

Morale de l’histoire : tout ce qui rampe et qui bave, on met pas dans la boubouche.

Source

3. Une femme frôle la mort après s’être percé un bouton

Une Américaine âgée de 21 ans s’est percé un bouton. Jusque là rien de bien foufou, ça arrive aux meilleurs comme on dit. La jeune femme y va donc franchement sur un chtar dans un de ses sourcils et se couche sur ses deux oreilles. Elle est réveillée en pleine nuit par de violentes douleurs et le front gonflé. Aïe aïe aïe. Elle se rend à l’hosto et le verdict est sans appel, elle est victime d’une « cellulite », une forme de staphylocoque rare à ne pas confondre avec les trous de gras sur ton cul. Si l’infection n’est pas traitée assez vite elle peut causer la mort.

Morale de l’histoire : le Biactol ça fait plaisir.

Source

4. Une femme perd presque tous ses ongles de doigts de pied suite à une « fish pedicure »

Pas encore très pratiquée en France, la fish pedicure rencontre un franc succès outre-Atlantique, on plonge nos pieds dans un bassin avec plein de petits poiscailles qui viennent téter nos peaux mortes. Au delà du fait que moralement c’est assez sale comme truc, c’est aussi bof bof sur le plan médical. Comme en témoigne cette charmante histoire d’une Américaine qui a perdu sesongles de doigts de pieds quelques mois après sa fish pedicure. Elle aurait en effet contracté une pathologie appelée onychomadèse (qui se manifeste par la chute inopinée de tes ongles, sympa) au contact des suceurs aquatiques.

Morale de l’histoire : Le poisson, c’est meilleur pané.

Source

Source photo : Giphy

5. Une femme se réveille avec la lèvre supérieure trois fois plus grosse suite à une infection

Mettons nous à la place de cette jeune Britannique de 23 ans. Elle se réveille avec la gueule de Elephant Man sans aucune raison. Un peu paniquée elle va a l’hosto et là, ça part en épisode de Docteur House. On tente tout mais on ne trouve rien. Elle se tape une foule d’antibio tous aussi inefficaces les uns que les autres. C’est seulement au bout de quelques mois qu’on capte qu’elle est victime de la leucocidine de Panton-Valentine, un staphylocoque qui cause une infection des muqueuses. L’histoire ne nous raconte pas comment elle a contracté cette infection. Probablement par tréléphone.

Morale de l’histoire : Pas toujours besoin de silicone pour avoir une bouche pulpeuse.

Source

6. Une femme meurt après avoir mangé des huîtres

Cette Américaine de 55 ans ne se doutait pas que sa vie serait sauvagement abrégée après avoir englouti une douzaine d’huîtres. Malheureusement, ces misérables mollusques sont parfois porteurs du vibrion, une bactérie qui libère des toxines mortelles pour la chair. La femme souffre d’insuffisance respiratoire au bout de deux jours et meurt trois semaines plus tard.

Morale de l’histoire : on vous l’avait dit que les huîtres c’était dégueulasse.

Source

Source photo : Giphy

7. Une femme contracte une infection à l’hôpital et finie amputée des 4 membres

Cette jeune mère de 36 ans se rendait en 2011 au CHU de Bordeaux pour une IVG. Peu de temps après être rentrée chez elle, elle se tape une fièvre de chien et revient aux urgences. Le médecin lui retire son stérilet et tente de trouver l’explication de ces douleurs intenses. Elle reprend ses activités mais souffre encore. Elle revient donc aux urgences mais trop tard le mal était fait elle avait contracté un streptocoque (trop chou ce nom). Seule solution : une quadruple amputation. Pour s’excuser, l’hôpital lui a toutefois versé 300 000 euros. YAY.

Morale de l’histoire : l’argent ne fait pas toujours le bonheur.

Source

8. Une femme se fait amputer une jambe après une simple coupure de rasoir

Cette Américaine ne pensait pas à mal en commettant le crime de se raser les jambes parce que les poils ras lui rappelait les bandes velcro de ses baskets. Sauf que voilà, comme cela peut nous arriver à toutes et à tous, un rasage hasardeux peut mener à des coupures. Celle-là n’était pas bien méchante mais visiblement la peau a mal réagi. La femme ne s’en est guère occupée et six mois plus tard, l’infection avait pris du chemin et je vous conseille pas de voir les photos qui illustrent cette histoire si vous voulez pas gerber par tous les pores de la peau. Bref ça a fini en amput’. Le seum.

Morale de l’histoire : l’épilation c’est toujours mieux que le rasage pour éviter la repousse du poil.

Source

9. La gangrène gazeuse qui dissout tes chairs comme de l’acide

Déjà quand il y a le mot « gangrène » on sait que ça ne sent pas très bon. mais quand en plus il y a le mot « gazeuse », on sait que ça va carrément sentir le roussi. Alors je vous rassure, cette charmante infection microbienne ne court pas non plus les rues et se trouve plus courante en temps de guerre quand des plaies graves sont infectées. La bactérie produit alors du gaz ce qui donne une réjouissante sensation de crépitement.

Morale de l’histoire : les gaz, c’est pas toujours rigolo.

10. La leishmaniose cutanée qui te fait fondre la peau

Pas de faits divers sous le coude mais une infection bien réelle qui est causée par des insectes qui chient littéralement sur toi, dans tes muqueuses. Une fois infecté, si tu as du pot tu seras simplement défiguré, sinon tu peux aussi perdre carrément ton pif ou d’autres morceaux de ton visage tombés en désuétude. Sans compter toutes les complications médicales que cela entraîne, on peut dire que la leishmaniose est un truc vraiment, vraiment pas sympa.

Morale de l’histoire : non, ne lèche pas ma niose.

Source photo : Giphy

Les infections c’est pas LOL.

Source : Cracked

via topito.com