Top 10 des maladies qu’on peut choper avec de la bouffe

Manger, c’est vital. Mais parfois manger, c’est aussi mortel. On parle depuis quelque temps de l’hépatite E qui connait une forte hausse en région PACA depuis plusieurs mois. C’est donc pour nous l’occasion de faire un petit point sur les différents trucs dégueu qu’on peut choper en se risquant simplement à ingurgiter un aliment aussi innocent qu’il puisse paraître. Juste pour vous donner une petite idée, les infections alimentaires entraînent en moyenne 15 000 hospitalisations et au moins 200 décès chaque années. Gare au contenu de votre assiette !

1. L’hépatite E

C’est la star du moment. On n’a pas de vaccins pour s’en protéger et pourtant plus de 59 000 cas d’origine alimentaire sont détectés en France chaque année. Bon généralement, c’est une maladie bénigne (dans 70 % des cas, elle est même asymptomatique) mais elle entraîne tout de même une vingtaine de décès par an. Généralement, ça se manifeste par une grosse fatigue, de la fièvre et une petite jaunisse qui fait plaisir pour le teint. Elle se chope principalement dans la charcuterie, surtout les spécialités à base de foie cru (miam) ou qui contiennent du sanglier ou du cerf.

2. La salmonellose

Un nom charmant et joli comme tout pour parler de chiasse et de vomi. On le doit au professeur Salmon qui a découvert la bactérie et l’a ainsi dénommée « salmonelle ». Trop chou. Enfin trop chou mais, pas si chou que ça. On peut choper cette infection alimentaire avec certains aliments d’origine animale comme la bidoche, les œufs, ou les produits laitiers. Surtout quand ils sont pas ou peu cuits et contiennent encore la salmonelle des animaux infectés.

3. Les norovirus

Ils causent bien souvent des bonnes gastro des familles, ce sont bien sûr les norovirus. Ces petites saloperies se chopent avec les huîtres et les moules et peuvent vite se transformer en épidémie dans des milieux côtiers ou semi-clos comme les hôpitaux.

4. La listériose

Maladie bactérienne causée par la listeria monocytogenes de son petit nom, elle peut se manifester par un tas de trucs horribles comme la méningite (ouille la tête), une septicémie, une infection intra-utérine (qui entraîne notamment une fausse couche chez la femme) ou tout simplement la mort la vraie la plus mortelle de toutes. Elle est principalement liée à l’hygiène alimentaire. On trouve cette bactérie tout particulièrement dans les plats préparés et les aliments industriels. Heureusement, ça reste assez rare en France on comptait 64 décès en 2013. Mais bon. Dit comme ça, ça fait quand même beaucoup.

5. La campylobactériose

Avec son joli nom parfaitement éligible à une dictée de Bernard Pivot, cette maladie liée à la bouffe est une des plus répandues en Europe. Elle se contamine avant tout par la consommation de lait non pasteurisé ou quand les viandes ne sont pas assez cuites. Le poulet semble être le plus concerné par cette contamination alimentaire. En gros pour la faire courte, si tu vois un poulet gambader, évite de le mordre au vol et de le bouffer cru si tu ne veux pas fusionner avec la cuvette de tes toilettes.

6. La fièvre typhoïde

Un autre genre de truc pas chouette qu’on peut se choper avec un genre de bactéries très proches des salmonelles. La maladie se contracte donc en ingérant des viandes pas assez cuites ou dans des boissons souillées par du caca de personnes porteuses de la maladies. MHHHH PLAISIR.On l’appelle aussi le typhus abdominal, ce qui ne rend pas la maladie forcément plus séduisante.

7. La toxi-infection alimentaire collective (TIAC pour les intimes)

Comme elle le laisse entendre dans son nom, la TIAC est liée à deux choses : l’alimentation et la collectivité. C’est à dire qu’on chope ça en groupe dans des lieux de type restaurations collectives. Ça peut être lié à différents paramètres selon les cas mais en tout c’est un mode d’infections multiples.

8. La cryptosporidiose

Là encore on est sur du p’tit nom pas piqué des hannetons. La maladie concerne avant tout les animaux notamment les oiseaux et les bovins mais elle peut aussi se transmettre à l’homme. Comme pour les autres elle se manifestent le plus simplement par une intense diarrhée mais bonne nouvelle, on en meurt pas contrairement aux animaux qui peuvent passer l’arme à gauche. Surtout s’ils sont chasseurs.

9. La cysticercose (ou le bon vieux ténia)

Grand classique du genre, le ténia a le mérite de bouffer tout ce qui rentre dans ton intestin et de t’offrir un régime express. La cysticercose est une maladie qui se caractérise par une infestation parasitaire des larves de ténias dans les muscles.

10. La grande douve du foie

Variante du ténia, la douve est elle aussi un joli petit ver qui parasite le foie des moutons et des bovins en priorité. Mais il peut arriver qu’il débarque accidentellement chez l’homme quand ce dernier mange la viande d’un animal contaminé.

Globalement, les gars, on va pas tourner autour du pot. La viande, ça se mange plutôt cuit que plutôt cru. Et s’il y a des bactériologistes parmi vous, n’hésitez pas à nous soumettre votre science, nous ne sommes que de simples mortels dans le fond.

Sources : France TV Info, Universalis, Health State


via topito.com