Top 10 des meilleurs trolls contre des gens racistes, touche pas à mon troll

Quand un troll se fait troller, il y a toujours une satisfaction supérieure qui en émane. Or, les trolls racistes fleurissent sur Internet et dans la vie, avec leur lot de préjugés, d’idées préconçues, de fausses vérités et de convictions contredites par la science sur la suprématie de la race blanche. On peut faire comme s’ils n’existaient pas, se moquer d’eux, ou se moquer d’eux tellement bien et tellement fort qu’ils en deviennent une risée publique. Certains y sont parvenus.

1. Une ville transforme une manifestation nazie en collecte de fonds contre le racisme

La ville de Wunsiedel, en Allemagne, accueillait chaque année une marche néo-nazie à la cool organisée par des associations néo-nazie. En 2014, des habitants de la ville se sont dit qu’il y en avait marre de ces marches à la con et ont proposé la chose suivante : chaque mètre parcouru par la manifestation permettrait de reverser 10 balles à une association de lutte contre le fascisme. Du coup, plein de citoyens se sont dit que ce serait une super idée d’aller marcher un peu, et la manif nazie s’est transformée en démonstration pour la paix.

Et en troll ultime, les organisateurs collèrent plein de petits stickers sur le chemin pour remercier les nazis de l’argent qu’ils leur permettaient de récolter. Au total, 15.000 euros ont pu être reversés à l’association.

2. Une ONG brésilienne géolocalise les commentaires racistes et les placarde devant chez leurs auteurs

Criola, une ONG brésilienne, a décidé d’agir contre l’anonymat d’Internet derrière lequel se réfugient trop souvent les trolls nazis sur Internet : après avoir repéré un message particulièrement gratiné sur Twitter ou Facebook, elle rachète un énorme panneau publicitaire près de l’endroit où vivent leurs auteurs et placardent le message haineux sans pour autant dévoiler leur nom. Criola lutte pour le droit des femmes noires dans un pays où le mythe du métissage est, comme son nom l’indique, en grande partie un mythe. Alors, on fait moins les malins, les trolls ?

3. Des mecs récupèrent des forums Reddit racistes et en transforment le sens

Sur Reddit, quand une page n’a pas été modérée depuis 60 jours, n’importe qui peut en prendre le contrôle. Et des mecs se servent de ça pour faire des turcs hilarants : ils récupèrent des forums racistes, dédiés par exemple à l’expression de la suprématie de la supposée race blanche, et en changent le contenu pour discuter plutôt des avantages de la couleur blanche et des  manières de préserver son linge blanc. De la même manière, un forum dédié au réalisme sur la hiérarchie des races et intitulé « Race realism » est devenu un espace de discussion ouverte sur le réalisme dans la course automobile (race, en anglais). D’autres malins ont décidé de modifier un sujet consacré à l’expression de sa haine des noirs pour l’orienter plutôt contre les Minions. C’est à hurler de rire.

4. Un joueur de tuba suit une marche du Ku Klux Klan en jouant des musiques débiles

En 2015, un suprémaciste dingo tuait 9 noirs dans une église de Caroline du Sud. Derrière, pour marquer le coup, le KKK organisait une marche de célébration. Et un mec s’est dit que le meilleur truc à faire était de les suivre partout en jouant des airs stupides au tuba pour donner à leur marche des airs de gag de dessin animé.

5. Un journaliste s’est amusé à exciter les racistes avec des photos de sièges de bus (qui ressemblaient de loin à des femmes en burqas)

En début d’année, le journaliste norvégien Johan Slattavik a publié sur la page Facebook d’un groupe identitaire une photo d’un bus vide en interpellant les gens pour savoir ce qu’ils en pensaient. Et là, ce qu’il se passe est extraordinaire : les membres de ce groupe anti-immigrés norvégien s’empare du sujet et croit reconnaître, dans ces sièges de bus vide, des femmes en burqa. Et ils se déchaînent sur la chienlit à grands coups de xénophobie et de racisme anti-musulman. Sur une photo de bus vide. Malin.

6. Une hotline mise en place par Trump pour dénoncer les clandestins est prise d’assaut pour signaler la présence d’extraterrestres

Précisons avant toute chose qu’en anglais, alien signifie à la fois étranger et extraterrestre. Dès lors, la mise en place par l’administration Trump de VOICE, une hotline censée recenser les dénonciations d’immigration illégale sur le sol américain pouvait créer une légère confusion sémantique. Et des militants s’en sont emparés, aux quatre coins du pays, en harcelant littéralement la ligne pour signaler la présences d’extraterrestres. Quelle belle idée.

7. Des antifascistes suédois ont envoyé des faux billets d’entrée pour une pièce de théâtre nazie

On oublie souvent que la Suède aussi a été un important terreau pour le nazisme dans les années 40. En 1944, alors qu’une pièce nazie devait être donnée à Stockholm avec dans le rôle principal un acteur allemand, deux militants antifascistes, Ewan Butler et Janet Gow, ont eu une idée de génie. Seul le gotha était admis à assister à la pièce, sur invitation du consulat allemand en Suède, et les participants étaient triés sur le volet ; mais nos deux héros ont décidé de contrefaire des milliers de tickets et de les envoyer à tout ce que la Suède comptait de nazis. Au final, on a assisté à une scène de chaos où tout le monde voulait entrer, chacun revendiquant la place de l’autre et le tout se terminant en baston et en émeute. Du génie.

8. Une manufacture de t-shirt fabrique des modèles dont le slogan nazi se transforme en slogan anti-nazi après un passage en machine

En 2011, lors d’un festival métal prisé des néo-nazis en tout genre, une asso anti-nazie allemande a eu une idée de génie : distribuer à tout le monde des t-shirts gratos affichant une tête de mort et le message « Hardcore Rebellion ! » Sauf qu’après un lavage, les t-shirts laissaient apparaître un tout autre message : « Si un t-shirt est capable de le faire, toi aussi ; aide-nous à combattre l’extrême-droite.

Et là où c’est génial génial génial, c’est que les néo-nazis ont été super vénères après s’être rendu compte de la supercherie. Et ils ont donc fait, sur les réseaux sociaux, une pub d’enfer, à force d’insultes, contre l’association en question. Ce qui entraîna une hausse de la fréquentation de leur site de 300% en deux jours. Et autant d’adhésions.

9. Le community manager de l’UCPA ne s’emmerde pas avec les cons

10. Un poète noir américain se fait passer pour un commentateur raciste sur Internet

Harcelé de commentaires racistes sur sa page YouTube où il publiait des vidéos sur la tolérance et la religion, Theo Wilson s’est vite rendu compte que les membres de cette communauté faisaient référence à des faits historiques erronés qui étaient toujours les mêmes et semblaient tirer leurs informations des mêmes sources. Titillé, il a décidé de créer un faux compte de suprémaciste blanc et de traîner sur les forums pour comprendre comment s’opérait cette gentrification des idées. Pendant des mois, il a donc discuté avec d’autres suprémacistes et a fini par éprouver de la compassion peur eux, leurs erreurs monumentales et leur quêtes désespérance d’une place dans un monde qu’ils sont incapables de comprendre.

Le racisme, c’est mal.

Sources : Cracked, Radio-canada, Mercury News

via topito.com