Top 10 des passagers d’avion les plus cons de l’histoire, ceux qui donnent envie de prendre le train

Voyager en avion peut être l’occasion d’un grand stress pour certains passagers. Malheureusement, ces angoisses risquent de s’aggraver fortement au contact d’autres passagers franchement débiles. Parce que voyager dans un avion c’est partager le même espace avec quelques dizaines voire centaines de personnes, et ces dernières ne sont pas toutes aussi bien constituées que toi. La preuve.

1. Lors d’un vol en Chine, un passager ouvre la porte de secours parce qu’il a un peu chaud

Je vous rassure, l’avion venait tout juste d’atterrir dans le province du Sichuan. Sauf que cette manœuvre a enclenché le déroulement des toboggans de secours ce qui a foutu un gros bordel. Bon naturellement le gars ne s’en est pas sorti comme ça et s’est coltiné 15 jours de garde à vue et 9000 € d’amende. Bon pour les 9000 € je dis pas (même si ça fait cher l’option toboggan), mais les 15 jours de garde à vue c’est franchement chelou. Que peut dire le gars à part « J’avais chaud, je m’ai trompé » ? Ils sont durs un peu.

Source

Source photo : Giphy

2. En Autriche, un avion doit atterrir d’urgence à cause des pets d’un passager

C’est pas tant que les pets furent si odorants que même les pilotes se noyaient dans leur propre gerbe de dégoût. Mais les flatulences étant tout de même contraignantes, la tension a commencé à monter entre les passagers et deux d’entre eux se sont mis à se taper sur la gueule forçant le pilote à atterrir d’urgence à Vienne. Une ville plus clémente envers les pétomanes.

Source

3. Un passager un peu casse couille se fait scotcher sur son siège

Parfois il y a des passagers chelou. Mais parfois, il y a même des passagers encore plus chelou qui parviennent à maîtriser les autres passagers relou. Voilà le topo : un gars totalement torché sur un vol commençait à soûler tout le monde et à être agressif. Tellement agressif que les autres passagers n’ont rien trouvé de mieux que de le scotcher pour le maîtriser (y compris en lui scotchant la bouche, faut dire que le gars crachait des glaviots sur tout le monde). Bon, je suis pas sûre que la méthode soit véritablement louable mais bon, faute de moyens…

Source

4. Un avion annule son décollage parce qu’une passagère croit avoir grillé la présence d’un terroriste

Tout commence à Philadelphie dans un avion sur le point de décoller. Une passagère assise à côté d’un homme qui avait le culot d’avoir la peau mate et les cheveux frisés et en plus d’écrire plein de chiffres sur une feuille qu’elle suppose être un code secret de terroriste. Du coup, elle demande à sortir de l’avion en prétextant un malaise puis dénonce le malheureux. Branle-bas le combat, l’homme est immédiatement interrogé sur ces mystérieux chiffres. Sauf qu’en fait, l’homme en question c’est un économiste grave connu, Guido Menzio, qui travaillait sur une équation différentielle. Conclusion : être nul en maths (et raciste) nous incite à accuser n’importe qui de terrorisme.

Source

Source photo : Giphy

5. Un bagagiste qui s’endort en soute sans faire exprès

On parle beaucoup de passagers cons mais parfois il y a aussi des employés cons, très cons. En l’occurrence, ce bagagiste, sympathique somme toute, s’est endormi dans la soute d’un avion d’Alaska Airlines. Quand il s’est réveille, le mec a un peu flippé (normal), et a taper de toutes ses forces sur la carlingue pour faire connaître sa présence ce qui a forcé l’avion à atterrir d’urgence à Seattle, 14 minutes après le décollage. Le truc con.

Source

6. Deux pilotes s’embrouillent en plein vol et quittent le cockpit

Sur un vol de Jet Airways entre Londres et Bombay deux pilotes ont commencé à se crêper le chignon violemment à tel point qu’une des pilotes est sortie en larmes du cockpit après s’être prise une gifle. Alors que les passagers tentent de la convaincre d’y retourner, le second pilote sort et laisse donc l’avion sans aucune commande. Bon, pas de drame en soit tout s’est bien fini (à part pour les deux pilotes qui ont été suspendus), mais cette histoire anecdotique certes nous replonge dans la houleuse question du droit à péter ou non dans le cockpit.

Source

7. Un passager à poil se fait taser après avoir provoqué le commandant de bord

Sur le vol qui reliait Malte à Manchester, un passager légèrement dérangé mais surtout totalement bourré a commencé à virer ses vêtements un à un puis n’a rien trouvé de mieux que d’aller faire l’hélicoptère avec son zgeg devant le commandant de bord. Ce dernier, qui déteste les hélicoptères a été résolument agacé par cette performance toute artistique qu’elle fut. L’homme est arrêté après atterrissage et même tasé puisqu’il persistait à vouloir se foutre à poil. Et être tasé quand on est à poil ça doit faire mal.

Source

8. Un passager crée la panique en nommant son WIFI « Bombe à bord »

C’est vrai qu’on a fait plus malin comme blague. Du coup, à cause de ce nom de réseau légèrement flippant, l’avion a atterri en urgence au Soudan… pour rien. Mais bon chapeau pour la vanne.

Source

9. Une passagère crée la panique en chantant « I will always love you » en plein vol

Sur un vol de l’American Airlines, une passagère qui se sentait bien de pousser la chansonnette s’est mise à gueuler le tube de Whitney Houston sans accepter de se taire ce qui a forcé l’avion à atterrir d’urgence pour comportement suspect. C’est vrai que si on est pas fan du film Bodyguard ça peut être interprété comme un signe ostentatoire d’hostilité.

Source

10. Un adolescent saute de son avion après qu’il ait atterri

Assez proche de notre histoire de passager chinois qui ouvrait la porte de secours parce qu’il faisait trop chaud, nous avons cette fois-ci affaire à un adolescent très pressé de retrouver le monde extérieur et qui a donc fait actionner la porte de secours pour se barrer plus rapidement. Le mec âgé de 17 ans se serait laissé glissé depuis l’aile de l’avion sur le tarmac et pour cette raison, on le respecte parce qu’on aurait bien aimé vivre ça un jour dans notre vie.

Source

Source photo : Giphy

C’est pour ça en vrai je vous dis le vélo c’est mieux.

via topito.com