Top 10 des pays où on aime le plus les chats, et ils ne le rendent pas du tout

Les chats sont les rois du monde… Enfin pas tout à fait, c’est vrai surtout dans certains coins en fait. Il existe bel et bien des pays où la suprématie féline sur l’homme n’est plus une simple paranoïa.

1. Au Liban

Personne ne sait trop comment leur est venu l’idée de créer un taxi pour chats (et chiens), mais une chose est sûre, il faut sacrément les aimer pour imaginer un truc pareil. En gros, le concept est simple, mettre à disposition un taxi pour transporter les chats pour un toilettage, une visite chez le vétérinaire, ou une partie de babyfoot entre poteaux. On ne sait pas encore si c’est une idée géniale, ou un truc complètement con. À moins que ce ne soit les deux en même temps.


Source photo : Giphy

2. Au Japon

Au pays du soleil levant, il est logique que ces lézards de chats y vivent comme des rois. Pire, ces derniers ont même une île rien qu’à eux, qui s’appelle Tashirojima. Ailleurs, sur celle de Aoshima, le ratio chats/hommes est de 100 pour 15 ! Pas étonnant que ce soient les Japonais qui aient les premiers imaginé le concept de bars à chats, également appelés Neko Café (Neko désignant un chat en japonais).


Source photo : Giphy

3. En Ukraine

L’Ukraine se classe au second rang mondial du pourcentage d’habitant ayant un chat domestique (49%). Il paraît même que le conflit qui sévit depuis plusieurs années sur le front à l’est du pays, aurait renforcé les liens avec les chats. En plus de chasser les souris, beaucoup seraient devenus des doudous porte-bonheur.


Source photo : Giphy

4. En Allemagne

Les Allemands adorent les chats, mais comme ces derniers ont tendance à découcher à tout bout de champs, le nombre de chats errants a explosé ces dernières années. Actuellement, on dénombrerait 7,75 millions de chats domestiques et plusieurs millions qui squatteraient ici et là. Un problème qui coûterait bonbon à l’État, à cause des nombreuses dégradations dont ils sont coupables… Et qui c’est qui paye leurs conneries comme d’habitude hein ?


Source photo : Giphy

5. En Belgique

42% des Belges posséderaient au moins un chat chez eux, soit la 3e perf mondiale de tous les temps juste derrière l’Ukraine (49%) et l’indétrônable Russie qui est d’ailleurs sûrement dopée. Le Ministre du Bien-être animal flamand (eh ouais ça existe) aurait quand même proposé cette année de stériliser les chats domestiques pour enrailler la vague d’abandons survenue ces dernières années.


Source photo : Giphy

6. En Italie

La légende voudrait que Venise ait été sauvée de la peste grâce à ses chats. Ça date un peu, mais visiblement les Italiens leur sont toujours reconnaissants. Les chats auraient même le droit de se balader librement en ville sans risquer de se faire ramasser par la patrouille. Des femmes appelées les Gattares sont en effet chargées de les nourrir et de veiller à ce que rien ne leur arrive. Pas bêtes, les félins seraient aujourd’hui pratiquement 10 millions en Italie.


Source photo : Giphy

7. En France

Il n’y a pas que sur Internet que les chats sévissent. En France aussi les matous sont partout. On en dénombrerait 10 millions actuellement sur tout le territoire et notamment dans les grandes villes, où le chat a détrôné le chien comme animal de compagnie. Alors qu’en vrai, on sait très bien que c’est nous qui sommes l’animal de compagnie du chat.


Source photo : Giphy

8. Au Brésil

Qui dit grand pays, dit chats en pagaille. Ils sont 12,5 millions de matous à squatter le coin, avec une hausse de plus de 37 % de leur population en seulement 5 ans. Il faut dire que ça se reproduit aussi vite que des Gremlins ces bestioles, l’eau en moins. Preuve qu’ils ne sont pas malheureux, les chats ont généré près d’un milliard d’euros de bénéfices rien qu’en bouffe l’année dernière.


Source photo : Giphy

9. En Malaisie

En Malaisie, 17 % de la population possède au moins 3 chats chez lui. Ou comment devenir esclave du changement de litière. Un record dans le monde. Il existe même une ville appelée Kuching sur l’île de Borneo qui est dédiée aux chats.


Source photo : Giphy

10. En Russie

C’est de loin le pays où le pourcentage d’habitants avec des chats domestiques est le plus élevé au monde (59%), soit au moins 10 % de plus qu’ailleurs. Une relation qui remonterait au règne de l’impératrice Elisabeth au XVIIIe siècle et qui a donc survécu jusqu’à aujourd’hui. Les chats sont tellement partout en Russie que le pays a fait du 1er mars la journée nationale du chat !


Source photo : Giphy

Vous aussi, vous aimez la choucroute ?

Source : qz.com


Source photo : Giphy


via topito.com