Top 10 des personnes les plus pauvres du monde, le classement officiel

Comme chaque année, Forbes a publié son classement des personnes les plus riches du monde. Très bien, bravo les mecs. Mais les petites gens, comme dirait Simenon, hein, les petites gens on en parle ? Heureusement, Topito est là pour remettre la mosquée au milieu du village et mettre en avant les profils des 10 personnes les plus pauvres du monde.

1. Miao Chen Wong

Son patrimoine : -1 milliard de yuans.

Cet habitant de Canton a fait un pari avec ses potes comme quoi il allait devenir le plus riche d’entre eux avant ses 25 ans. Certain de son fait, il n’a pas lésiné et a directement parié 1 milliard de yuans, certain de les remporter. Le pari a été officialisé par les autorités devant notaire. Problème : Miao est au chômage depuis ses 18 ans et sa situation n’est pas prête de s’arranger. Avec une fortune évaluée à -1 milliard de yuans et pas de boulot, il est dans la grosse merde.

Chinese Man

2. Adalberto Gutierrez

Son patrimoine : -90 millions de pesos.

Tout allait bien pour Adalberto jusqu’à ce que la vie lui joue un mauvais tour. Suite à un déménagement de Medellin vers Bogotà, Adalberto a oublié de clôturer son compte à la Banque Santander en 1974. Le compte était à découvert de 18 pesos. Sans s’en soucier, Adalberto a vécu une vie de patachon dans la capitale colombienne : la banque a mis plus de 35 ans à retrouver sa nouvelle adresse. Retrouvé, Adalberto a eu la mauvaise surprise de constater que ce découvert modeste avait engendré des frais de gestion tout à fait légaux pour créer un déficit de près de 100 millions de pesos colombiens. Consultant en informatique, Adalberto devrait avoir remboursé les sommes dues à la banque d’ici au 1er janvier 2876.

Crédits photo (creative commons) : Thomas Leuthard

3. Frank Van Breningen

Son patrimoine : – 12 millions d’euros.

A 18 ans, Frank Van Breningen a accepté l’héritage d’une grand-tante décédée à Liège et dont il savait qu’elle possédait un certain nombre d’œuvres d’art de valeur. Malheureusement, suite à un changement de braquet dans le monde de l’art, l’ensemble des artistes représentés ont vu le cours de leurs travaux baisser, tandis que, derrière le masque de l’opulence, la grand-tante en question cachait un passif de dettes assez considérable. Ayant accepté l’héritage, Frank se débattit tant qu’il put pour éponger les dettes, sans succès. Il se cache aujourd’hui dans son lit pour éviter d’affronter la réalité.

Untitled

4. Francisco Da Silva Moreira

Son patrimoine : – 9 millions d’euros.

Entrepreneur en bâtiment, Francisco Da Silva Moreira a investi en 2009 l’intégralité des économies de sa société personnelle dans un ensemble de lotissements à Fukushima. Pour parvenir à payer l’intégralité du lotissement, il a emprunté une dizaine de millions d’euros à la banque. Le tsunami et l’accident nucléaire qui s’en est suivi ont malheureusement détruit ledit lotissement ainsi que tous les papiers qui l’y rattachaient. Désormais sans ressource et sans ami, il fait des chantiers au noir pour rembourser son emprunt auprès de la banque.

The Typical portuguese man

5. Michael Grofield

Son patrimoine : – 4 millions de dollars.

C’est après une soirée arrosée que Michael Grofield a décidé de se détourner de la route qui l’emmenait naturellement vers chez lui pour faire un crochet par Atlantic City. Pour ce néophyte des casinos qui n’avait jamais foulé un tapis vert, l’expérience se mua rapidement en traquenard. Ayant laissé son empreinte de carte bleue, il devait, au cours de cette soirée, perdre la somme astronomique de 4 millions et demi de dollars aux cris de « Je vais me refaire ». Refait, il le fut, puisque Michael Grofield croupit désormais dans une prison du New-Jersey.

Portrait of a Man

6. Sylvaine Morteaux

Son patrimoine : – 2,6 millions d’euros.

Sylvaine Morteaux a 24 ans quand elle décide d’investir un petit héritage dans des actions Eurotunnel et de confier son portefeuille à un ami de confiance. En vacances lors de l’effondrement du titre, elle n’assiste pas à la perte de son petit héritage et est impuissante face aux manœuvres de son ami de confiance qui visent à la ruiner totalement. Désormais redevable de 2,6 millions d’euros à cet ami de confiance, elle n’a plus trop confiance en lui.

Lonely old woman having a coffe [Explored]

7. Sergueï Ivanov

Son patrimoine : – 2 millions d’euros.

Auteur d’un éditorial défavorable au régime de Vladimir Poutine, Sergueï Ivanov a reçu le 26 décembre 2014 le fac-similé d’une reconnaissance de dette signée de sa main pour 3 millions d’euros auprès de banques d’État russes. Il est depuis harcelé en permanence par les autorités de la Fédération de Russie qui lui réclament un remboursement. Sergueï Ivanov a déjà perdu 6 phalanges.

Crédits photo (creative commons) : МакÑим Шанин

8. Belinda Krufstein

Son patrimoine : – 1 million d’euros.

Ancienne danseuse du ballet de Berlin, Belinda Krufstein devait conserver une valise de billets appartenant à ses patrons, des gros bonnets, lorsque le mur de Berlin s’est effondré, en 1989. Enivrée par les événements, elle s’est rendue sur les lieux où s’écrivait l’Histoire et s’est fait chiper ladite mallette par un voleur inconvenant. Elle est depuis redevable de la somme au directeur de l’Opéra de Berlin qui répond systématiquement « Nein » quand elle essaie de trouver un terrain d’entente.

sad looking woman

9. Kanye Ademani Boublé

Son patrimoine : – 4260 euros

Dépenseur effréné, Kanye Ademani Boublé crame son salaire de merde en nourriture, tous les jours, comme un salaud. Une erreur informatique l’ayant autorisé à disposer d’un découvert, il est désormais redevable à la banque de plus de 4.000 euros, une somme que son travail de manutentionnaire payé 1 euro par jour ne lui permettra jamais de rembourser.

Ethiopian Veterans Kagnew Battalion who served alongside U.S. Soldiers during the Korean War share experiences with U.S. Army Africa instructors in Addis Ababa, Ethiopia, 091105

10. François Fillon

Son patrimoine : Tout, on lui a TOUT pris.

Candidat à la présidentielle française, François Fillon est désormais obligé de se balader en calebute après avoir été tenu de rendre à son meilleur ami les costumes qu’il lui avait offerts. Dépourvu désormais de montre et sans notion de l’heure, il a dû vendre son patrimoine aux enchères pour essayer de dépasser la barre de 15%, sans succès. Ses amis d’hier l’appellent désormais « l’enfant loup ».

Crédits photo (creative commons) : Remi Jouan

Pauvres pauvres.

via topito.com