Top 10 des phrases de politiques traduites, histoire d’y voir plus clair

La politique est affaire de communication et d’éléments de langage destinés à accéder à la prise de décision. Ce qui est dit n’est plus à dire ; ce qui est fait n’est ni fait ni à faire. Entre les deux, on noie le poisson – il s’agit souvent d’un genre de poisson-chat, du genre gonflé à force d’être creux. Une épingle et on respire.

1. « Il y a une dignité à respecter, et François Fillon est en deçà » – François Hollande

« François Fillon est une sous-merde ». Je veux dire, en dessous de la dignité, qu’est-ce qu’il y a ?


Source photo : Giphy

2. « Le libéralisme est une valeur de gauche » – Emmanuel Macron

« Je raconte n’importe quoi en permanence en essayant de mélanger du rouge et du bleu pour faire une nouvelle couleur ». Le violet ?


Source photo : Giphy

3. « Tous les hommes politiques ont déjà menti au moins une fois » – Benoît Hamon

« Surtout François Fillon. » Ché, c’est celui qui dit qui y est.


Source photo : Giphy

4. « Je n’ai aucun problème avec Nicolas Sarkozy : je décide et il exécute » – Jacques Chirac

« J’ai un énorme problème avec Nicolas Sarkozy. Il m’emmerde h24 et en plus il sent l’aqua velva ».


Source photo : Giphy

5. « II n’est ni de gauche, ni de gauche » – Toute la gauche à propos de Macron

« On a trouvé une super blague comme élément de langage et on compte bien l’user jusqu’à la corde. »


Source photo : Giphy

6. « La France est plus grande que mes erreurs » – François Fillon

« Soit je trouve la France très grande, soit j’essaie vraiment de minimiser mes erreurs, soit je raconte n’importe quoi pour dire quelque chose. Un peu les trois sans doute. »


Source photo : Giphy

7. « C’est ma part d’ombre » – Jérôme Cahuzac

« C’est pas moi c’est mon jumeau maléfique. Du coup on peut diviser la peine par deux ? »


Source photo : Giphy

8. « Je suis le candidat qui dérange le système » – Tous les candidats

« Après tout, je sais pas trop qui c’est, ce Monsieur système, donc ça me dérange pas de dire qu’il m’aime pas. » L’ENA ou Assas, ça n’a rien à voir avec le système les mecs.


Source photo : Giphy

9. « Il faut une approche pragmatique et non pas idéologique » – François Fillon

« Si je sifflote discrètement, personne ne se rendra compte que le pragmatisme aussi est une idéologie ». Il sifflote bien, François.


Source photo : Giphy

10. « Je suis pour le patriotisme économique » – Marine Le Pen

« J’essaie de raccrocher tout ce que je dis à l’idée patriotique pour éviter de montrer que je n’ai strictement aucun programme économique ».


Source photo : Giphy

Les décodeurs.

via topito.com