Top 10 des preuves que Donald Trump ne passerait pas en CM1, pas ouf son niveau

Donald Trump n’en finit pas de faire couler de l’encre. On avait déjà mis au point quelques conseils d’éducation pour le jeune Dnald. On s’interroge sur ce phénomène étrange. Par quels méandres étranges fonctionnent ce cerveau si surprenant ? Dernière frasque en date, le président des Etats-Unis n’est pas foutu de colorier correctement le drapeau de son propre pays alors qu’il est en visite dans une classe d’enfant. Au bout d’un moment, soyons honnêtes, le mec aurait clairement retapé son CM1.

1. Arts plastiques : n’a pas réussi à passer l’épreuve de coloriage

Lors d’une visite de courtoisie aux enfants d’un hôpital, Donald s’est prêté à l’exercice du coloriage. Sans grand succès malheureusement puisqu’il a commencé à colorier en bleu l’une des bandes sur la droite du drapeau (normalement en rouge, mais ça vous le savez déjà très bien). Son dessin ne sera donc pas accroché au mur aux côtés de ceux de ses petits camarades.

4/20. Ne maîtrise pas les couleurs primaires.

Source photo : Giphy

2. Histoire : n’a rien retenu de ses cours

C’est vrai qu’en appelant « Pocahontas » une opposante qui a revendiqué ses origines indiennes, le petit Donald a manqué non seulement de tact (un tout petit peu) mais s’illustre aussi dans une forte inculture historique doublée d’une bonne dose de racisme puisqu’il réduit le peuple indien d’Amérique à la simple figure de Pocahontas. C’est moche.

1/20. Mais le point, c’est juste parce que quand même il a certainement déjà du voir Pocahontas. Chapeau.

3. Langue : maîtrise très faible de l’orthographe

On se rappelle de l’épisode cocasse de covfefe qui par la suite a certainement voulu dire « coverage », soit la couverture médiatique des médias qu’il critique. Il a tout de même laissé le tweet ainsi plusieurs heures sans le corriger. Mais ce n’est pas la seule faute qu’il a pu commettre. Il a aussi galéré à écrire « par la présente » (en anglais bien sûr) : « hear by » puis « hearby » avant d’écrire enfin la bonne formule « hereby ». Les épisodes de ce types sont innombrables ce qui nous pousse à croire que le président serait nul en dictée.

6/20. Ne sait tout simplement pas écrire.

4. Vie de classe : capacité de concentration est très limitée

En effet, plusieurs sources dont Foreign Policy ont rapporté que les officiels de l’OTAN auraient demandés aux autres chefs d’état de faire des discours de courte durée parce que la concentration du président était, elle aussi, de courte durée.

2/20. Turbulent.

5. Géographie : manque de bases solides

Là encore les anecdotes ne manquent pas. En avril 2017, alors qu’il était en réunion avec le président Chinois il argue fièrement que les Etats-Unis ont lancé 59 missiles vers l’Irak avant d’être corrigé par la journaliste qui lui dit « La Syrie, plutôt ? », OUPS. En 2016 il parlait de la Belgique comme une « magnifique ville » et puis plus récemment il inventait un nouveau pays d’Afrique, la Nambie. Le truc bien c’est qu’il ne manque pas d’imagination.

3/20. Doit relire ses cartes.

6. Langue : la grammaire se retourne dans sa tombe

Déjà que l’orthographe c’était pas ouf, la grammaire n’est pas au top non plus. Il en a fait la preuve lors de cette déclaration polémique où il a tout simplement oublié une négation alors que cela concernait la supposée ingérence de la Russie dans les élections américaines : « Je ne vois aucune raison pour laquelle cela serait la Russie [qui serait responsable de l’ingérence dans l’élection américaine de 2016] ». Il attendra vingt-quatre heures avant de rectifier « Je ne vois aucune raison pour laquelle cela NE serait PAS la Russie ».

4/20. Ne saisit pas le concept de négation.

7. Education aux réseaux sociaux : nul

Ses déclarations sur Twitter ne sont généralement pas le fruit d’une mûre réflexion ni même une petite fenêtre sur un rayon d’intelligence, ça on le savait. Mais quand il se met à confondre même sa fille avec une autre Ivanka sur Twitter, cela prouve qu’il y a un grave manque de savoir faire numérique et éditorial.

5/20. Ne devrait pas avoir le droit d’avoir un compte Twitter.

8. EPS : refuse la moindre activité physique et sportive

Il a en effet déclaré que le sport était mauvais pour la santé, et que le corps humain jouissait d’une quantité infinie d’énergie rendant les activités sportives absolument inutiles.

Source photo : Giphy

9. Education civique et morale : aucune forme d’intérêt pour cette matière

Entre le handicapé qu’il imite devant la foule, l’acteur Robert Pattinson qu’il interpelle directement sur Twitter en disant qu’il « ne devrait pas reprendre Kristen Stewart. Elle l’a trompé comme une chienne et elle le fera encore – vous allez voir. Il peut trouver bien mieux! », sans oublier ses déclarations concernant sa fille « Si Ivanka n’était pas ma fille, je sortirais peut-être avec elle »… On peut dire que ça chie dans les bottes.

0/20. 4 ans de colle.

10. Sur tout l’aspect délégué de classe et les responsabilités que ça incombe, Donald n’a pas rempli sa part du travail

Son mandat ne devrait pas être reconduit pour la classe de CM2.

Source photo : Giphy

Mais que fait le système scolaire ?

via topito.com