Top 10 des preuves que Macron a un jumeau maléfique, tout s’explique

Vous avez déjà remarqué que quand on se met en marche, on va plus vite à deux ? Vous avez déjà remarqué qu’Emmanuel Macron passait son temps à se contredire ? Il suffit de relier les points. Un homme providentiel peut en cacher un autre. Un certain Emile, par exemple. Par exemple. Tiens, tiens…

1. Il dit un truc de gauche, puis un truc de droite

« Il faut que l’on puisse toucher le chômage quand on démissionne et abolir les aménagements de peine ».

Et si ce n’était pas la même personne qui disait le truc de gauche et le truc de droite ? Et si c’était en réalité deux personnes qui se ressemblent vachement ? Comme, des jumeaux, par exemple ?

2. Il critique le gouvernement et en assume ensuite l’héritage

On doit poursuivre l’action entreprise, tout en la changeant. Un coup, c’est Emmanuel qui parle, un coup, c’est Emile. C’est sûr. Ça peut pas rater.


Source photo : Giphy

if(isMobile()) sas.render(‘45340’);

3. Il dit qu’il n’est pas européiste, ni fédéraliste, puis qu’En marche est la seule force pro-européenne en France

Or, En Marche, comme le soulignent les initiales du mouvement, c’est Macron. EM : Emmanuel Macron. Ou Emile Macron ? On ne se repère plus.

4. Il se contredit constamment

n novembre 2016, il prône la fin des 35 heures pour les jeunes. Il réfute cependant cette mesure en décembre lors d’un meeting de campagne, en déclarant que la durée légale du temps de travail « doit rester à 35 heures. »

Une campagne, c’est épuisant, c’est sûr qu’ils sont deux. C’est sûr.


Source photo : Giphy

5. Dans son livre, Révolution il vante les mérites partiels de la colonisation

« Oui, en Algérie, il y a eu la torture, mais aussi l’émergence d’un Etat, de richesses, de classes moyennes, c’est la réalité de la colonisation. Il y a eu des éléments de civilisation et des éléments de barbarie« .

Puis derrière, il dit qu’en fait c’était un crime contre l’humanité.

Ils sont deux, je vous dis.

6. Il est en Une de tous les médias en même temps

Ce qui implique qu’il a rencontré plein de médias en même temps. En termes temporels, c’est impossible, sauf don d’ubiquité. Ils sont deux. Allez, Emile, sors du bois.


Source photo : Giphy

7. Un coup il a l’air tout calme, un coup il est super agité

Une fois sur deux, il est tout mignon sur les plateaux télé ; une fois sur deux, il se met à hurler en gigotant tellement qu’on dirait Sarkozy. Je sais bien qu’on n’est pas fait d’un bloc, mais là je suis sûr que c’est la personne aux deux personnes.

8. Personne ne peut avoir un CV aussi bizarre

Alors que quand on le divise en deux, son CV, il est plus clair : d’un côté un banquier, de l’autre un haut fonctionnaire. Logique.


Source photo : Giphy

9. Son nom complet a un anagramme révélateur

Emmanuel Jean-Michel Frédéric Macron donne CRAME : JAI UN FRERE CACHE DE NOM EMILE.

Alors, les sceptiques ? (Ouais il y a deux lettres qui restent, mais c’est pour brouiller les pistes).

10. Il parle de lui à la première personne du pluriel

C’est qui ce mystérieux « nous » ?

Tout fait sens, désormais.

if(isMobile()) sas.render(‘45341’);

via topito.com