Top 10 des preuves que Mélenchon est en fait le gagnant du premier tour (mais oui Jean-Luc)

Le résultat est tombé hier : malgré une campagne objectivement très bien menée, Jean-Luc Mélenchon ne sera pas au second tour. Enfin, c’est ce qu’on pensait avant de découvrir son discours d’après dépouillement, qui nous a appris que cet homme n’est pas mauvais perdant, c’est les autres d’abord qui font rien qu’à tricher.

1. On a pas fini de compter les votes

Patience, les insoumis. Peut-être qu’au 250ème recompte, la méluche passera au niveau 2.

2. C’est Internet qui le dit

Que l’on supporte ou non JLM, à partir du moment où on a au moins 5 amis sur facebook, il y en a au moins un d’entre eux qui a expliqué avec clarté et retenue, sans la moindre trace d’agressivité, pourquoi à son avis le peuple français s’était trompé.

3. Les médiacrates et les oligarques sont derrière tout ça

D’ailleurs, ils jubilent.

4. Il n’a appelé à voter ni Macron ni Le Pen au second tour

Du coup, ses partisans voteront forcément JLM.

5. Il ne valide pas le score annoncé

Aïe. Personne n’avait prévu ça.

6. La moitié des français l’aimaient tellement qu’ils ont fait des petits cœurs sur le bulletin de vote

L’erreur bête.

7. On a pas compté les votes pour ses hologrammes

19% sur sa seule personne, auxquels il faut rajouter ses 6 hologrammes, donc 19% + 6×19% = 134%. Bam, élu au premier tour, et avec de l’avance sur 2022.


Source photo : Giphy

8. Hamon peut encore se désister et lui donner ses voix

Il n’est jamais trop tard pour bien faire. Impossible n’est pas français.

9. Parce qu’accepter la défaite, c’est un truc de soumis

Incompatible avec le nom de son mouvement.

10. Parce qu’il y a manifestement eu de la triche

Et nombre de ses électeurs ont des preuves.

Voilà qui devrait apaiser les esprits.

via topito.com