Top 10 des prochaines mesures choc de Hollande avant son départ, il n’est jamais trop tard pour rien faire

De ce côté-là, pas de doute : François Hollande s’apprête à quitter l’Elysée. Alors qu’il a multiplié les voyages et les rencontres lors des dernières semaines, le Président en exercice va probablement lever un peu le pied dans les prochains jours. Mutique depuis le début de la campagne malgré le bon score annoncé de Marine Le Pen, il est seulement sorti de sa réserve récemment pour critiquer Mélenchon, en hausse dans les sondages. One shot, parce que, pour le reste, il a beaucoup à faire.

1. Acheter des timbres parce qu’il a plus l’habitude, y’en avait toujours à l’Elysée

Or, des timbres, c’est quand même toujours pratique. Il faudrait aussi racheter du papier toilette et des classeurs. Là, les classeurs, il n’en manquait jamais. Par contre, il n’y avait pas d’intercalaires à l’Elysée. Bref. Le mieux serait de faire une liste de petites choses, comme ça, pour ne pas en manquer, par la suite. Des éponges, oui, il faut racheter des éponges, aussi.

2. Vérifier qu’il a pas oublié des trucs dans des endroits où il va pas souvent

Genre la chambre jaune de l’aile Ouest. Lui il y allait pas souvent, mais en 5 ans, il y est quand même allé un peu. Ce serait chiant d’oublier un bijou ou un porte-clé parce qu’ensuite pas sûr que les prochains locataires prennent le temps de le lui renvoyer. Faut tout checker de fond en comble. C’est du taff, ça.


Source photo : Giphy

3. Appeler Le Foll pendant une petite heure « pour prendre des nouvelles »

« Stéphane ? Non, bah je venais aux nouvelles, écoute. T’as beau temps, toi, rue de Varenne ? Oui, ici aussi, écoute, tout doux. Rien de neuf, alors ? Non ça va, là, je reviens d’une promenade je suis allé acheter des timbres, des petites choses. Ah j’ai lu un bouquin qui te plairait, mais je me rappelle plus du nom. Tu pars, pour Pâques ? »

4. Prendre plein de photos de l’Elysée pour prouver à ses petits enfants qu’il y a bien été un jour

Les petits-enfants sont des êtres ingrats par nature : toujours à remettre en cause les anecdotes séniles et souvent romancées de leurs illustres aïeux. Il ne faudrait pas passer à côté de l’occasion de briller dans 20 ans en racontant des anecdotes d’Elysée. Le mieux serait de prendre des photos des pièces qui ne sont pas ouvertes pendant les journées du patrimoine, sinon, ils ne vont pas y croire.

5. Jouer avec les nerfs de Macron en laissant entendre qu’il va le soutenir

Hollande joue à Qui est-ce ? Il a d’abord éliminé les socialistes à oreilles de lutin et zozotement, puis les anciens socialistes à hologramme, il soutient un candidat blond et il sait que c’est un homme, il ne devrait plus tarder à trouver.

Pendant ce temps-là, Macron tremble comme une feuille : un soutien d’Hollande, c’est comme un petit cercueil avec son nom dessus que l’on recevrait anonymement par la poste.


Source photo : Giphy

6. Ecrire son discours de passation

Il a du temps, du coup il essaie de faire un truc léché. Il a demandé à Gantzer de ne pas bosser dessus. Il veut le faire lui-même. A sa table de travail, avec un verre de blanc. Il a déjà fait un plan en trois parties, mais il va pouvoir s’évader des carcans scolaires. C’est son petit chef d’oeuvre, quoi.

7. Demander son plat préféré à la cantoche de l’Elysée

Tous les jours. Midi et soir. Il faut dire que le veau Marengo est une merveille. Il n’en mangera plus jamais un comme ça. En plus, Marengo, c’est agréable à dire.


Source photo : Giphy

8. S’inscrire à des alertes se-loger.com et pap.fr

Il regarde un peu partout, à Paris et en Corrèze. Il est pas pressé pressé, mais il a envie de trouver un truc bien dans sa gamme de prix. Là, il y a une petite maison avec jardin pas loin de Brive qui lui fait de l’œil, mais la propriétaire a l’air de voter à droite. Bon, il va voir.

9. Installer des coussins péteurs partout pour le suivant

On connaît le goût de Hollande pour la déconne, et il compte bien rester fidèle à sa réputation, même dans les cartons. Il a déjà installé une quinzaine de coussins péteurs sous les assises de fauteuils et de canapé et les a testés sur Cazeneuve, ça marche nickel.


Source photo : Giphy

10. Garder les mails des autres chefs d’Etat étrangers qui l’ont fait marrer

Ce serait bête de perdre contact après la fin des vacances. Dans un petit carnet dédié, François recense tout le monde : Justin, [email protected] ; Angela, [email protected], etc.

Vivement la quille.

via topito.com