Top 10 des raisons de ne pas emmener ton enfant au zoo

Ton gosse te tanne pour que tu l’emmènes voir des animaux « sauvages » au zoo, et franchement, ça te fait vraiment chier, pour de multiples raisons. Maintenant, faut juste que tu arrives à résister face son insistance absolument pas dissimulée.

1. Des animaux sauvages n’ont rien à faire dans un zoo

Non, un ours polaire ou un lion n’a absolument rien à foutre dans un zoo en France, c’est complètement débile. Tout ça pour permettre à des petits français de les voir 5 minutes derrière une cage censée reproduire grossièrement leur habitat naturel, c’est de l’inconscience et de la cruauté.

2. S’il veut voir des animaux, il les verra dans leur habitat naturel

Des animaux sauvages, il y en a des tonnes dans les forêts de France. Alors oui, ça ne sont pas des tigres ou des singes, mais si c’est vraiment ça l’excuse, il y a plein de bestioles dans leur habitat naturel. Et sinon, ça peut aussi devenir le voyage d’une vie: économiser suffisamment d’argent pour faire un safari photo en Afrique et voir des girafes, sans barrières.

3. L’excuse « oui mais c’est pour leur bien » te hérisse le poil

Gnia-gnia-gnia, préservation de l’espèce, sauvetage des animaux pour que les braconniers ne les chopent pas, bla-bla-bla… Et si au lieu de filer des thunes à un zoo qui enferme des animaux qui n’ont rien demandé, on aidait à financer les associations qui luttent pour préserver les animaux et leurs habitats naturels ?

4. C’est aussi valable pour le cirque ou Marineland

Oui y’a pas que les zoos hein, y’a aussi tous les endroits qui se font du blé sur le dos des animaux, comme les cirques (heureusement de moins en moins nombreux), les delphinarium (coucou le Parc Astérix), les prisons pour les orques (coucou Marineland), les aquariums qui emprisonnent des milliers d’espèces des mers… Stop, putain.

5. T’as pas envie de mentir à ton môme

Tu te vois emmener ton enfant dans un zoo et lui jurer que oui oui, les animaux sont très heureux là où ils sont ? Si ça ne te pose pas de problème de lui mentir, c’est cool, mais tu vois ça avec ta conscience hein.

6. Y’a plein d’autres activités à faire

Allez au zoo n’est pas une activité obligatoire pour un enfant. Je vous assure qu’il pourra être parfaitement équilibré et cultivé en faisant autre chose qu’une sortie dans cette prison. C’est pas les activités pour les enfants qui manquent tout de même.

7. Malgré toute la bonne volonté des soigneurs, les animaux restent tristes

Il n’y a rien à faire. Quand vous voyez un ours polaire devenir complètement taré à force d’être enfermé, le tout sous 35 degrés (merci le réchauffement climatique), alors qu’il devrait être pépouze sur sa banquise, ça vous brise le coeur. Et même si les soigneurs essayent de faire au mieux leur boulot, ça ne change pas vraiment les choses.

8. Il n’y a aucun interêt pédagogique

Montrer à ton enfant des animaux sauvages venus d’autres pays n’a strictement aucun interêt pédagogique. Il va seulement apprendre que l’Homme est cruel et qu’il se croit tout puissant, ce qui n’est pas franchement le meilleur message d’espoir à faire passer à un gamin.

9. Si on arrête de financer tout ça, ça s’arrêtera

Malheureusement, ça s’appelle l’offre et la demande. Tant que des gens achèteront des tickets pour ces endroits, ils continueront d’exister, c’est comme ça. Le pouvoir passe par l’argent, et il faut montrer que ces prisons ne sont plus tolérables. On est en 2018, merde, faut que ça change !

10. C’est un plaisir égoïste

Quel est l’interêt de voir un animal sauvage quelques minutes dernière une cage ? Est-ce que c’est vraiment un évènement qui va apporter quelque chose à ton enfant sur le long terme ? Est-ce que ça va contribuer à son développement, à sa curiosité ? Non. C’est un plaisir fugace, égoïste, que les animaux payent au prix coutant, sans n’avoir jamais demandé à être un amusement pour qui que ce soit, eux qui aurait préféré rester chez eux.

N’achetez plus de tickets pour ces endroits, ne participez plus à ça, et pensez à tous les lions qui vous remercieront en bouffant une gazelle qu’il auront attrapé eux-mêmes dans la savane.


via topito.com