Top 10 des raisons de respecter les poules, elles finiront par dominer le monde

Les poules sont des êtres que nous avons souvent tendance à mépriser, en effet il arrive d’assister à des scènes très choquantes dans la rue quand par exemple une poule traverse un passage clouté et que des personnes mal intentionnées la montrent du doigt en riant très fort. Eh bien ces mêmes personnes feraient bien de retourner sept fois leur doigt avant de le pointer de la sorte, car si les poules ont la réputation d’être des grosses bouffonnes michtonneuses, il s’avérerait que ce sont des êtres supérieurs.

1. Elles pondent des œufs

Et les œufs c’est très bon au goût, ça peut se manger sous forme d’œufs au plat, d’œufs à la coque, d’œufs brouillés, d’œufs mimosa, d’omelette etc. Par ailleurs, l’œuf possède de nombreuses vertus nutritives car il est composé de plusieurs acides aminés (mes acides préférés, de loin). Tout ça pour dire, que les fœtus de poules sont les garants d’un monde meilleur.


Source photo : Giphy

2. Elles bouffent des cailloux

Franchement même Rambo il fait pas ça. Il semblerait d’ailleurs que les poules aient adopté cette technique afin d’impressionner ses adversaires. Sorte de méthode d’intimidation.

3. Elle font des brûlures indiennes aux scorpions

Quand ton lit est infesté de scorpions au venin mortel, une solution s’offre à toi : faire intervenir un gang de poules testostéronées afin qu’elles attaquent les assaillants mortels à l’aide de leurs becs acérés et surtout de leur verve assassine.


Source photo : Giphy

4. Elles sont plus intelligentes que ton gosse

En effet, de nombreuses études ont prouvé qu’elles avaient des capacités cognitives supérieures à un mioche en bas âge (genre en dessous de 23 ans), elles arrivent à communiquer et ont une capacité émotive très développée (donc autant dire que les poules élevées en batterie sont un peu au bord du nervous breakdown). Une fois, on a même vu une poule battre un chien aux échecs.

5. Elle est clairement arrivée avant l’œuf

Et jusqu’à preuve du contraire personne ne pourra dire le contraire.


Source photo : Giphy

6. Elles décapitent les frelons asiatiques

Ce qui n’en fait toutefois pas un animal raciste attention. Si les poules sont généralement connues pour leur rapport houleux avec la race des frelons, c’est tout particulièrement le gang des poules noires de Janzé qui s’est fait connaitre par la barbarie de ses actes de décapitation sur les frelons. Mais comme les frelons sont des enfoirés de fils sans race, on ne peut que se satisfaire que la brigade des poules viennent à notre rescousse (et à celle des abeilles puisque ce sont les premières victimes de ces criminels volants).

7. Elles peuvent produire 24 sons différents

C’est ce qu’a révélé une autre étude dédiée aux poulettes. Deux chercheurs se sont ainsi amusés à écouter les gallinacés papoter et en ont établi une liste de 24 cris correspondant à des humeurs particulières. C’est un vocabulaire à peine moins développé que celui des Anges de la télé-réalité.

8. Ce sont d’anciens T-Rex

Bon OK le raccourci devrait déplaire aux nombreux spéléologues qui nous lisent. Mais depuis qu’on sait que les dinosaures avaient des plumes et ressemblaient à des grosses poules, on ne peut clairement plus les regarder de la même façon.


Source photo : Giphy

9. Elles ont des ailes mais ne volent pas

Sur le plan philosophique elles représentent un puits sans fond de réflexion mais surtout de lumière. Sur le plan physiologique, ça veut surtout dire que si elles ont des ailes, un jour elles pourront s’en servir, et qu’on aura l’air bien cons quand elles pondront des œufs atomiques en mode drone sur nos gueules faibles et sans défense.

10. Elles connaissent les décimales du nombre Pi en entier

Mais comme on n’a que 24 sons pour les comprendre et que les décimales sont infinies, ça prend un peu de temps de les traduire en langage humain. Du coup, à la limite c’est plus simple de regarder sur Internet.


Source photo : Giphy

En fait la poule c’est juste comme un dieu sauf qu’en plus elle a le goût de poulet.

Sources :

Pour la science

Le Parisien


via topito.com