Top 10 des trucs convoités qui servent à rien du tout, laissez les rhinos tranquilles !

Après la dernière frasque des sympathiques braconniers qui ont buté un pauvre rhino à Thoiry, on voit pointer des méthodes assez étonnantes pour préserver les derniers bestiaux de ces attaques de fdp. Par exemple, un zoo thèque va raccourcir les cornes de ses rhinocéros, ou encore en Afrique du Sud on a pensé à teindre leur corne en rose en leur injectant un produit les rendant non-comestibles. Mais sinon, le mieux serait encore de faire comprendre à tout le monde que les vertus fantasmées de ces aliments morbides ne sont que des gros gros mythos.

1. La corne de rhinocéros

Celle qui fait l’objet de tant de convoitises aurait des vertus médicinales très précieuses. On dit que la poudre de corne de rhino réduit la fièvre et permet de soigner les convulsions, voire le cancer. Si ces vertus sont déjà totalement bidons (et quand bien même la poudre de corne serait un concentré de vitamines il va sans dire que c’est pas mieux qu’un verre de jus d’orange) elles ne s’arrêtent pas là. La corne serait un symbole phallique puissant, idéal pour avoir une bonne grosse érection. En revanche, quand tu banderas sévère n’espère pas coucher avec une femelle rhino qui sera pas contente que tu aies tué son mari.


Source photo : Giphy

2. Les ailerons de requin

Si l’aileron est avant tout un met de richou qui permet de se faire respecter par son prochain en Asie vu que c’est un produit de luxe, ses adeptes croient surtout que l’aileron consolide les os. Un conseil personnel : si tu veux passer pour un riche et avoir des os fortifiés, loue une Ferrari dix minutes et mange un yaourt.

if(isMobile()) sas.render(‘45340’);

3. L’éléphant

On connaissait certes le délicieux commerce d’ivoire qui tue pas loin d’une centaine d’éléphants chaque jour dans le monde, mais ouf ! Comme le cochon, tout est bon dans l’éléphant. Même les pieds qui servent à produire une pâte censée soigner les hernies. A quand une pâte à base de pied humain pour soigner les hernies d’éléphants ?


Source photo : Giphy

4. Le buffle

Encore un qui commence à disparaître de la surface de la planète à force d’être braconné pour ses cornes dont les vertus seraient les mêmes que celles de la corne de rhino. Et tout comme le rhino, c’est faux.

5. Les os de tigre

Mhhhh tu le vois le beau joli tigrou tout mignon tout beau tout propre ? Bah on va lui tirer dessus, le dépecer (parce que y’a quand même moy’ de se faire un beau tapis avec sa peau) et en extraire les os pour les broyer. Mais attention, on fait pas ça pour le plaisir, on le fait surtout pour soigner l’arthrite. Logique, si t’as des problèmes d’os, faut bouffer des os. Et comme ceux du poulet rôti ne suffisent pas, autant s’empiffrer direct de ceux du tigre. Même si ce commerce est interdit depuis 1993, la vente illicite continue de marcher au prix fort (50 000 $ le tigre).


Source photo : Giphy

6. L’hippocampe

Encore un joli petit animal trop choupi qu’on s’amuse pourtant à sécher vivant au soleil (20 millions d’hippocampes butés chaque année pourront témoigner de cette agréable expérience de bronzage) pour soigner les problèmes de reins. Et aussi d’impuissance. Mais ça, ça vaut un peu pour tous les aliments les plus glauques que les mecs voient comme des fenêtres d’espoir vers une turgescence bienheureuse.

7. La bile d’ours noir

La question que nous sommes en droit de nous poser, c’est comment et quand on s’est un jour dit en tant qu’humains : « Tiens Bernard, tu le vois cet ours noir là-bas ? Bah j’ai bien envie de choper le liquide qu’il sécrète en pleine digestion, j’suis chaud patate je suis sûr que ce sera mieux que ma crème Nivea ». Toujours est-il que même si c’est débile, on l’utilise pour soigner les brûlures et les maux de tête. Pitié, prenez un Doliprane la prochaine fois, je vous jure, ça marche mieux.


Source photo : Giphy

8. Alligator

L’alligator n’est pas un animal serviable uniquement pour se faire un sac à main en peau de croco (le comble du bon goût), c’est aussi un animal à manger si on veut guérir son petit rhume ou son otite. Bah voyons.

9. Le concombre de mer

Je l’avoue, je me suis longtemps moquée des holothuries comme en témoigne ce top ignoblement rageux mais profondément jouissif. Maintenant, je les défends puisque personne ne le fera à ma place tant ils ont une sale gueule. Le commerce de concombres de mer dont l’ingestion serait aphrodisiaque est un scandale. Tout simplement parce qu’il n’existe aucun monde où manger cet animal tout pourri donnerait envie de niquer.


Source photo : Giphy

10. Zébre

Tout comme l’alligator, le zèbre est tellement cool avec sa fourrure zébrée qu’on s’en fait également des beaux tapis, ou des pantalons à motifs très distingués. Mais en Afrique, le zèbre de Grévy est également chassé pour sa viande qui soignerait de la tuberculose jusqu’à ce qu’on déclare l’espère comme protégée depuis 2008.


Source photo : Giphy

Chaque like de ce top sauvera un animal trop mignon dans le monde.

Sources :

Canal D

Le Parisien

if(isMobile()) sas.render(‘45341’);

via topito.com