Top 10 des trucs faits à partir d’animaux morts et on ne le sait pas (comme les tatouages par exemple)

Vivre sans matières animales jusqu’au bout des ongles ? C’est le rêve de nombreux végans, mais est-ce vraiment possible ? Si l’on cherche un peu, malheur est de constater qu’un paquet de trucs du quotidien contiennent des animaux morts.

1. Trop chou le petit tatouage de chaton ! Saviez-vous que son encre contient de la peau de lapin ?

Non seulement les encres de tatouages sont régulièrement testées sur les animaux, mais elles contiennent elles-mêmes des os broyés et carbonisés d’animaux morts qui permettent d’obtenir cette couleur très noire. C’est pour ça qu’on voit naître de manière encore confidentielle des tatoueurs proposant des tatouages 100% végans.

Source photo : Giphy

2. De la graisse de laine de mouton dans les chewing-gum

Bon de toutes façons, pour faire simple, les chewing-gum, c’est globalement dégueulasse. On mâchouille des polymères à foison auxquels s’ajoutent des additifs bien pourris comme l’aspartame, mais aussi de la graisse de laine de mouton figurez-vous !

3. La bière goût pisse de poisson

Bon je vous rassure, on ne parle pas de toutes les bières, mais surtout les bières anglo-saxonnes. Et la Guiness ne contient pas en soi du poisson mais durant son procédé de fabrication, on utilise en effet une sorte de colle extraite de la vessie d’esturgeons. Un ingrédient caché de la secrète que personne ne soupçonne naturellement.

Source photo : Giphy

4. La lessive et l’assouplissant sont gorgés de graisses animales

Eh oui il fallait bien trouver un truc pour que ça soit si doux et gélatineux.Pour cela on utilise de la graisse de moutons et de bœuf. Alors que celui qui ose me dire que la côte de bœuf le tient en horreur arrête tout de suite de laver ses vêtements.

5. Des biftons à la graisse animale ?

Bon c’est rare, n’allez pas jeter votre argent par les fenêtres sous prétexte qu’il soit contaminé d’animaux morts. Mais une étude aurait prouvé que certains billets de 5 livres en Angleterre serait recouvert d’une couche de graisse animale de bœuf ou de porc.

6. Des capotes au lait de vache

Attention chers amis végans, n’en profitez pas pour vous passer de protections quand vous faites le sexe. Sachez toutefois que le lubrifiant qui enrobe les préservatifs contient une protéine appelée la caséine, qu’on retrouve également dans le lait de vache. Alors certes ça ne veut pas dire non plus qu’on a buté une vache pour une capote, mais on n’a sûrement pas du prendre de gants.

Source photo : Giphy

7. Le parfum pour sentir bon le castor

Enfin, le castoréum pour être précis. Cette substance odorante sécrétée par les castors pue à l’état pur mais une foie traitée donne une odeur bien agréable au parfum. Certes il faut tuer le castor, mais c’est le prix à payer pour sentir la rose.

8. Plein de maquillage au poisson

Pas tous, mais beaucoup. Il faut juste faire gaffe à ce que ton ombre à paupières ne contienne pas de guanine, une substances provenant des écailles de poiscailles (or comme on le sait, un poiscaille sans écaille se les caille).

9. Les beaux crayons de couleur tout beaux tout colorés

Eux non plus ne sont pas épargnés et contiennent de la paraffine, une graisse animale qui a également le mérite de te faire aller au trône en deux-deux.

10. Le sucre

Vous serez déjà ravis d’apprendre que le sucre blanc est blanc grâce à de la poudre d’os de bovins. MIAM. Quant au sucre roux, c’est à la carmine qu’on doit cette jolie teinte. La carmine ? Boah, c’est juste de la puche cochenille broyée. Mais rassurez-vous, on en trouve aussi dans les glaces et les yaourts.

Source photo : Giphy

Le monde qui t’entoure est tapissé d’animaux morts, salaud va.

Source :

Les Inrocks

Cracked

Atlantico


via topito.com