Top 10 des trucs qu’on arrête de payer quand on est riche (et c’est pas juste)

Il paraît que le crime ne paie pas. Eh bien, il n’est pas le seul. Parce que s’il y a bien un truc qui ne paie rien et qui n’est ni n’est ni le crime, ni le logarithme népérien, c’est bien le riche. Parce que le riche, compte tenu du fait qu’il est riche, a droit à plein d’avantages qui lui permettent de garder son argent alors même que les sommes en jeu seraient infinitésimales au regard de sa richesse. La vie est mal faite, on ne va pas vous l’apprendre.

1. Les frais bancaires

Plus t’as de fric, moins tu paies de trucs auprès de ta banque. Tout simplement parce que t’as plein de blés et donc que ta banque t’aime bien. Alors que quand t’as pas un flèche, tu te prends deux cent balles d’agios tous les mois gratos et personne ne te répond jamais quand tu appelles pour te faire rembourser.


Source photo : Giphy

2. Un loyer

Tout à fait pragmatiquement, il y a moyen que tu en perçoives un paquet, de loyers, si tu es riche. Et cela m’étonnerait que tu paies encore un quelconque crédit pour l’une de tes 15 immenses baraques puisque tu es riche et que tu as conséquemment probablement hérité desdites.

3. Les impôts

Quand tu es très riche, tu te démerdes pour faire des tournicotis fiscaux qui te permettent de ne pas trop payer tes impôts en France, ni ceux de ta société d’ailleurs, ni ceux de tes sociétés, d’ailleurs, ni rien du tout, d’ailleurs, tout en profitant bien sûr des avantages du service public français à commencer par l’école. Ah non, pardon, t’es riche : tu mets tes enfants dans le privé.


Source photo : Giphy

4. Les téléphones

Et la technologie en général, puisqu’on te donne continuellement des trucs pour que tu les testes, puisque tu es trop un influenceur, puisque tu es plein de thunes.

5. Les places pour les grands événements sportifs

Salut Pat, c’est Jean-Patrick : je t’appelle pour t’inviter en loges à (rayez les mentions inutiles) : la finale de la Coupe d’Europe, la finale de la Coupe du monde, la finale de Roland-Garros, la finale de la coupe Intertoto, la finale de la coupe interrégionale Poitou-Pays de Loire de criquet.

Ah ouais, trop sympa.


Source photo : Giphy

6. Les boîtes de nuit

C’est simple, on te paie pour que tu t’y montres. Et si tu ne t’amuses pas, on t’offre même l’alcool.

7. Les intérêts sur les prêts bancaires

On te calcule forcément le taux le plus bas tellement ton argent permet d’en faire, de l’argent. Tu n’as pas besoin de courtier, du coup. En fait, tu n’as même pas besoin de dossier : il suffit de te montrer sans rendez-vous à la connerie de banque pour que le con de directeur te serre une louche bien moite et te donne de la thune.

8. Ta carte Black

C’est au-dessus de la Gold, pour ceux qui ne sauraient pas. Et hop qu’avec tu as un service de conciergerie et tout le toutim entièrement gratos et appelable à n’importe quel moment. Et on ne va quand même pas te faire payer tout ça, à un bon client comme toi.


Source photo : Giphy

9. Les putes

De riches investisseurs russes t’offrent régulièrement des call girls de luxe parce qu’ils ont mauvais goût et qu’ils pensent que toi aussi. Peu à peu, tu y prends goût, et c’est comme ça qu’on devient un énorme connard.

10. Leur place pour l’enfer

C’est ça, profitez bien, parce que quand vous devrez porter des blocs de béton brûlants en enfer sur la même chaîne de travail qu’Hitler et Iznogood, vous ferez moins les malins, bande de nazes.


Source photo : Giphy

My tailor is rich.

via topito.com