Top 12 des preuves que l’humain est l’animal le plus pourri, croise les doigts pour te réincarner en fourmi

Parfois j’ai honte. Honte de faire partie de l’espèce la plus naze du règle animal. Non pas parce qu’on fait la guerre, ça je m’en tape, ni parce qu’on ne donne de l’argent qu’aux mendiants qui ont un chien à côté d’eux, et alors ? Ni non plus parce qu’on utilise sciemment plus d’énergie que ce que peut fournir notre planète, rien à secouer. Non c’est pas pour ces raisons que je rejette mes congénères. C’est juste parce que niveau capacités de survie, on pue la mort.

1. On sent que dalle avec notre pif

Face à, à peu près n’importe quel animal, notre odorat nous permet tout juste de percevoir l’odeur d’urine sous les ponts ou celle du tabac sur nos cheveux. On n’est même pas foutu de détecter une fuite de monoxyde de carbone, c’est bien la preuve qu’on est inadapté.


Source photo : Giphy

2. On a des vieux poils cheum et pas de fourrure

Trop la honte ce vieux corps glabre qui concentre des zones de poils dont on essaie désespérément de se séparer. Du coup à force de ne pas avoir de poils, on se les pèle comme des cons et on est obligé de porter des vêtements hors de prix, du coup on se compare nos vêtements, du coup on a créé des magazines qui disent quels vêtements il faut porter et quels vêtements il faut pas porter et du coup après on va dans des boutiques acheter des vêtements plus chers. Alors que si on n’était pas totalement sous-mentaux, on serait juste poilus et heureux.

3. On n’a pas de griffes

GÉNIAL ta french manucure de très bon goût, mais en attendant c’est pas avec des faux ongles à strass que tu vas réussir à creuser dans la terre pour chercher des asticots ou gratter un arbre pour bouffer sa sève. Alors OUI D’ACCORD TU MANGES NI L’UN NI L’AUTRE, mais à côté d’un lion tu fais clairement pas le poids.


Source photo : Giphy

4. On a une vision de merde

Eh oui il faut savoir que l’humain quand il était encore à l’état de poisson (y’a genre 370 millions d’années), il avait alors une vision parfaite adaptée au milieu aquatique. Mais quand l’amphibien a commencé à sortir de l’eau pour aller se faire bronzer la couenne, il a totalement galéré à retrouver une vision équivalente même toutes ces années après.

5. On a des dos pourris parce qu’on n’a pas encore capté comment il fallait marcher

La bipédie, c’est vachement pratique pour rouler du cul et se la péter en boîte de nuit, c’est d’ailleurs la principale raison pour laquelle on a commencé à nous dresser sur nos deux gambettes. Sauf que comme on se tient pas comme il faut et qu’on sollicite nos malheureuses vertèbres, on finit avec le dos tout pété. C’est pourquoi je milite personnellement pour un retour la quadrupédie.


Source photo : Giphy

6. Sans supermarché, notre espérance de vie ne dépasse pas les 24 heures

D’ailleurs, ça fait depuis longtemps qu’on pense que les poissons panés sont directement nés dans une barquette Findus.

7. On fume des trucs alors qu’il y a écrit « fumer tue » dessus en revanche on traverse la rue qu’au feu vert

C’est clairement la preuve qu’on a un instinct de survie très paradoxal.

8. Sans électricité on ne sait plus rien et on meurt

Et encore je suis sympa, je pourrais juste dire que sans Internet on meurt tout autant, sauf que comme on a de la lumière on peut se voir mourir les uns les autres.


Source photo : Giphy

9. Dans un film on est plus triste quand on voit des animaux qui meurent que des humains

C’est comme ça, y’a rien à faire. Un enfant qui meurt, ça éveille à peine ton émotion, en revanche quand le chien de Will Smith meurt dans Je suis une légende, on chiale trop (ah pardon vous aviez pas vu le film ? Non non mais rassurez-vous, après il revit). Allez comprendre. C’est sûrement parce qu’on respecte plus les animaux avec des griffes, des poils, un bon odorat, une bonne vision et qui peuvent survivre sans électricité.

10. Sans dentifrice, on pue tous de la gueule

Autant avant on avait des petits poissons qui venaient nous détartrer la bouche, et puis on est sorti de l’eau comme des petits cons de merdeux prétentieux et là bonjour la mauvaise haleine qui nous pourrira des centaines de millions d’années.

11. Une bonne partie de nos humains sont chauves

Eh non mon pote, le guépard ne chope pas de calvitie lui. Alors l’espèce dominante hein, déjà qu’elle garde ses tifs, on en reparlera après.

12. On aura bientôt plus rien à bouffer ni à boire, en revanche on aura plein de nouveaux programmes de télé-réalité

Ouais je balance de ouf.


Source photo : Giphy

Tout ça pour dire que ce serait bien de commencer à apprendre à parler des langages animaliers parce que quand ce sera la fin du monde on aura plus de chance de survivre au sein d’une meute de loups.


via topito.com