Top 13 des preuves que le poulpe est l’animal le plus intelligent du monde

L’océan est plein de mystères flippants qui forcent notre fascination. Les êtres vivants qui le peuplent soulèvent encore plus d’interrogations que la faune terrienne, à commencer par les céphalopodes (qui englobent pieuvres, poulpes calmar ou seiche). Animal insolemment intelligent, le mot « pieuvre » n’apparaît dans la langue française qu’après la publication des Travailleurs de la mer de Victor Hugo (« Ces animaux sont fantômes autant que monstres »). Bref, nous on pense que les poulpes vont finir par gouverner le monde et comme on veut se mettre bien avec eux, on leur fait de la lèche un peu. Ou plutôt, de la seiche. MDR.

1. Les mamans poulpes sont des exemples de vertu

Déjà, les poulpes ne donnent naissance qu’une fois dans leur vie. Après ils meurent (le mâle meurt après la reproduction, la femelle meurt après la couvaison), ouin ouin. La période de couvaison peut durer jusqu’à 4 ans et demi (c’est la période de couvaison la plus longue du monde animal), et les œufs sont protégés jusqu’à leur éclosion au terme de laquelle la mère clamse afin de laisser ses enfants prendre leur destin en main tels des petits orphelins, enfants de la vie.

2. Ils niquent face à face

Là encore c’est une pratique sexuelle extrêmement rare qu’on peut à la rigueur retrouver chez certains gorilles. Aristote déjà observait cette pratique sexuelle très « humaine », il écrit ainsi « ils se joignent bouche à bouche, s’entrelaçant tentacule à tentacule et ils nagent ainsi accouplés ». C’est beau bordel ! Imaginez un peu la musique de Ghost sur une scène de cul entre deux poulpes… Ouaouh.

3. Pour réussir leur rencard, les poulpes changent de couleur

Et leur jolie parure est ultra bien étudiée. Des expériences ont ainsi montré que quand un poulpe cherche à séduire une poulpette, il se pare d’un kaléidoscope de couleurs. Or, si un autre poulpe passe par là et veut se taper de la poulpette également, le premier poulpe parvient à maintenir sa parure de séduction du côté de la femelle et à avoir une autre couleur de camouflage de l’autre côté de son corps, la partie visible par le rival. Pardonnez-moi mais on a rarement vu plus ouf en matière de camouflage.

4. Ils ont 500 millions de neurones (et pas un de moins)

Ça fait deux fois plus qu’un rat, et autant qu’un chien ou un chat. Or, les neurones c’est vachement utile. Tu sais chez nous les humains c’est les trucs qu’on crame à partir de l’âge adulte. Bon en attendant, on en a en moyenne entre 86 et 100 milliards de neurones, donc niquez-vous les poulpes, c’est pas demain que vous serez capables de construire des fusées.

5. Ils sont capables de se créer une habitation mobile

Par exemple, certains poulpes se déplacent avec les deux parties d’une coque de noix de coco (si par exemple ils en ont une sous la tentacule) et s’installent dedans quand ils sont arrivés à destination. On a même pu observer un poulpe renfermé dans une coque qu’il utilisait pour rouler sur une pente. Ce qui veut dire qu’il a l’intelligence d’utiliser un outil pour faciliter son déplacement. Le gars c’est EINSTEIN, QUOI.

Source photo : Giphy

6. Ils peuvent foutre la merde dans un labo, juste pour le fun

C’est ce que les chercheurs d’une université ont découvert. Alors qu’ils étudiaient plusieurs spécimens dans des aquariums, ils ont capté que ces dernier provoquaient des courts-circuits, en balançant des jets de flotte sur les ampoules électriques, ils flinguaient les lumières. Au final, leur méthode a payé puisqu’ils ont été remis en liberté.

7. Ils arrivent à reproduire des couleurs alors qu’ils sont quasiment aveugles

Techniquement, les poulpe ne perçoivent pas les couleurs (ils n’ont qu’un seul photorécepteur qui ne leur permet de distinguer que des nuances de gris). Pourtant, ils sont tout à fait aptes à imiter les couleurs de leur environnement avec lequel ils peuvent se confondre. Dingue ou pas ?

8. Tu mets un poulpe dans un bocal, le gars est capable de le dévisser de l’intérieur

Alors que moi l’autre jour j’étais dans les toilettes et j’ai mis 15 minutes à comprendre comment enlever le verrou. Franchement dans un bocal rempli d’eau, je meurs noyée avant même de commencer à me faire pousser des branchies.

Source photo : Giphy

9. Ils ont 33 000 gènes

Pour info, l’être humain n’en a que 20 000. Boloss.

10. Paul le poulpe a deviné 12 résultats sur 14 du mondial de foot de 2010

Non seulement les poulpes sont ultra intelligents, mais en plus ils sont hyper calés en foot ce qui en fait non seulement des êtres suprêmes mais aussi des bons copains avec qui regarder un match autour d’une bière.

Source photo : Giphy

11. C’est des aliens envoyé par Dieu sur Terre avant le big bang pour supplanter l’humanité

Bon, j’exagère peut-être un tout petit peu mais une théorie existe depuis les années 60 défendant plus ou moins cette idée : les pieuvres seraient arrivées sur terre avec un astéroïde. Le fait est que les pieuvres ont un génome beaucoup trop différent du reste des espèces et donc on suppose qu’une partie de ce génome provienne d’une autre planète.

12. Ils ont huit bras, trois cœurs et neuf cerveaux

Or l’être humain en a beaucoup moins, on n’a pas le chiffre exact mais selon plusieurs sources scientifiques il semblerait que les poulpes aient donc plus de bras, plus de cœurs et plus de cerveaux que nous.

13. Ils sont juste BEAUCOUP TROP MIGNONS PUTAIN

Mais pourquoi on s’emmerde avec des vidéos de chatons ?

Source photo : Giphy

14. (Bonus) Roman Frayssinet, lui, il aime pas trop les poulpes

Ta mère le poulpe – Roman Frayssinet

Roman Frayssinet a des petits soucis avec les pieuvres…Merci Montreux Comedy !

Publiée par Topito sur Vendredi 5 octobre 2018

Ouais bah en attendant les poulpes, p’tet faudrait lire un livre plutôt que de rien branler de la journée dans votre eau salée là.

Sources : France Inter, La tête au carré, L’Express, Le ParisienEt si vous êtes fans des poulpes, on vous recommande vivement cet ouvrage poulpophile:

Prix : à partir de 21 chez Amazon.fr


via topito.com