Top 13 des propos scandaleux sur le viol qui donnent de légères envies de meurtre

une-viol
Montage photo : topito

Tout naïfs et innocents que nous sommes, nous avons tendance à nous imaginer qu’au XXIe siècle tout le monde a à peu près compris que le viol c’était mal et que c’était toujours la faute de l’agresseur et non de l’agressé(e).Eh bien pas du tout. Il y a toujours, un peu partout sur notre belle planète, des gens qui ont une perception « particulière » – pour ne pas dire complètement conne – de ce type d’agressions sexuelles.

  1. « Le viol, finalement, c’est un rapport amoureux qu’une partie des deux souhaite. La deuxième pourrait faire un effort…«  Stéphane Ravier, Sénateur FN des Bouches-du-Rhône.
    Apparemment c’était du second degré pour expliquer qu’il ne fallait pas légaliser le cannabis car ça équivaudrait à légaliser le viol, mais bizarrement ça ne nous rassure pas du tout sur la mentalité du garçon.
  2. « Les looks de Rihanna sur scène invitent, dans le pire des cas, au viol, au mieux, au manque de respect.«  Liz Jones, éditorialiste au Daily Mail.
    Une femme donc. Une femme qui nous explique que « hein bon quand même si on ne s’habille pas convenablement il ne faut s’étonner qu’il nous arrive des bricoles ». Bien bien bien.
  3. « Elle avait 16 ans. Pourquoi était-elle aussi ivre, au point de ne se souvenir de rien ? Cela aurait pu être pire.«  Serena Williams, tenniswoman.
    Précisons le contexte : Serena parle ici d’une jeune fille de 16 ans qui s’est donc faite violer par deux copains alors qu’elle était bourrée. Mais évidemment tout cela ne serait pas arrivé si cette petite avait surveillé sa consommation d’alcool.
  4. « Elle ne mérite pas d’être violée, car elle est très laide. Ce n’est pas mon type.«  Jair Bolsonaro, député brésilien
    Voilà, c’est comme ça que l’on parle de ses adversaires politiques quand on est ce que l’on appelle communément « un gros con ».
  5. « Le viol est moins grave que l’avortement.«  Giovanni Battista Re, Cardinal de l’Église catholique.
    Et c’est donc pour ça que ce monsieur a excommunié une petite fille de 9 ans qui s’était faite avorter (ainsi que sa mère et les médecins) et non son gentil beau-papa qui l’avait violée.
  6. « Pour éviter les viols, vous devriez, vous jeunes filles, éviter de trop boire.«  Lai Tung-kwok, secrétaire de la sécurité de Hong-Kong.
    Ce monsieur s’entendrait bien avec Serena Williams.
  7. « Il était extrêmement rare qu’une femme tombe enceinte après une agression sexuelle. Si c’est vraiment un viol, le corps féminin a des moyens d’empêcher la fécondation.«  Todd Akin, membre du parti républicain.
    Donc si on se fait violer, pas d’inquiétude : l’accès à notre utérus est automatique verrouillé par un habile tour de passe-passe. C’est bon à savoir.
  8. « Quand on ne peut empêcher le viol, mieux vaut en profiter.«  Ranjit Sinha, (ancien) chef de la police indienne.
    Mais c’est pourtant bien sûr : pourquoi se fatiguer à se débattre ou à appeler à l’aide quand on peut profiter dans le calme de ce magnifique acte d’amour et de respect ?
  9. « Je me suis posé la question pendant longtemps, mais j’ai réalisé que la vie était cette offrande de Dieu et je pense que même si la vie commence dans cette horrible situation qu’est le viol, c’est quelque chose qui résulte de la volonté de Dieu.«  Richard Mourdock, trésorier de l’Indiana.
    Un homme comme on les aime : fin, intelligent, ouvert.
  10. « La victime de 14 ans est autant responsable de la situation que son violeur de 54 ans.«  Todd Baugh, juge dans le Montana.
    Juge qui a donc condamné ledit violeur à 30 jours de prison. Une peine largement à la hauteur des sévices subit par cette jeune fille qui l’a sans doute bien cherché.
  11. « Je pense que quand vous vous marriez, vous consentez à avoir des rapports sexuels. C’est le concept, donc je ne sais pas, mais ces filles ont probablement manqué d’éducation sexuelle.«  Phyllis Schlafly, avocate américaine.
    Cette dame n’a a priori jamais entendu parler de viol conjugal. C’est marrant parce que ça représente quand même 30% des viols commis en France chaque année. Ça t’en bouche un coin hein Phyllis ?
  12. « Si les femmes s’habillent de façon provocante, alors les problèmes de viol ne sont plus du ressort de la police.«  Dinesh Reddy, chef de la police de l’Andhra Pradesh.
    « Et en plus elles osent sortir de chez elles les connes ??! Ces filles n’ont vraiment aucune dignité, une honte. »
  13. « C’est comme la météo, c’est inévitable. Alors détendez-vous et profitez-en.«  Clayton Williams, homme politique américain.
    Le meilleur du parti républicain. Bon, le type s’était rattrapé en disant que c’était une blagounette. De toute évidence nous n’avons pas le même sens de l’humour.

Alors oui, il ne faut pas répondre à la bêtise par la violence (c’est ma maman qui l’a dit), mais il y a tout de même des beignes qui se perdent.

Source : Buzzfeed, Cosmopolitan, AddictingInfo

via topito.com