Top 15 des trucs que vous ne saviez pas sur les poissons rouges, votre futur meilleur ami

1

1

Crédits photo : Wikimedia

Le cyprin doré est une espèce d’eau douce appartenant à la famille des Cyprinidae. C’est un des animaux domestiques les plus populaires dans le monde. Trêve de plaisanteries. Te souviens-tu de Bubulle, ce petit poisson aux yeux globuleux que tu avais gagné à la kermesse de ton école ? Il n’avait pas survécu longtemps. Cela te rend nostalgique ? Alors lis ce top et apprends-en plus sur les congénères de ton poisson rouge (R.I.P).

  1. Un poisson rouge peut théoriquement vivre 30 ans.
    Eh ouais. Donc pas de quoi être fier de votre record de durée avec Bubulle VI et ses trois ans de vie en captivité. Si en plus vous l’avez foutu dans un mini bocal rond avec des plantes en plastique au fond, sachez qu’il est sûrement mort dans d’atroces souffrances par compression de ses organes internes que la taille de l’aquarium empêchait de grandir comme il se doit.
  2. Parce que oui, à l’âge adulte un poisson rouge est censé mesurer 30 centimètres.
    C’est fou non, de se dire qu’en dépit de son cerveau minuscule, il a capté que dans le cube ridicule où vous l’aurez foutu il pourrait pas se développer comme il faut, et s’est donc auto-imposé le nanisme comme mode de vie. Bon certes, il n’a peut-être pas tout réfléchi, mais c’est pas une raison pour déculpabiliser pour ce que vous lui avez fait subir.
  3. D’ailleurs, dans pas mal de pays, le bocal rond est interdit.
    Pour cause de torture animale, donc vous voyez, je racontais pas des conneries. Cinquante litres par poisson, c’est un minimum, et c’est pas moi qui le dit, c’est le site de l’association française du poisson rouge. Et même que si vous aussi, les conditions de vie du poisson rouge français vous révoltent, vous pouvez signer cette pétition pour mettre un terme à ce massacre.
  4. Parce que oui, il existe une Association française du poisson rouge.
    Il n’y a pas de petite cause. Toutes les petites créatures de cette planète méritent que quelqu’un se lève et prenne leur défense. Je viens d’ailleurs de vérifier sur l’Internet et n’ai pas trouvé de SPA des lombrics, j’espère que ça donnera des idées aux meilleurs d’entre vous.
  5. Il a une mémoire de plusieurs mois.
    Trois exactement. J’ai ici une confession à vous faire. Et je sais que vous ne me jugerez pas, rapport à vos nombreux bubulles partis trop tôt. Croyant naïvement que la mémoire des poissons ne dépassait pas la nanoseconde, je me suis bien marrée à créer des tourbillons dans le bocal de l’un d’eux, pour le simple plaisir de le voir tournoyer comme un débile, convaincue qu’il aurait oublié juste après. Je m’en veux tellement, si vous saviez.
    Changeons de sujet. Regardez tout ce qu’il peut faire :

  6. Il ne doit pas être relâché dans la nature car il est très polluant.
    Je te vois venir l’âme sauveuse, MAIS NON, ne relâche pas un de nos petits amis dorés dans la nature. Il détruit tout sur son passage et pollue énormément. Tout n’est pas blanc ou noir, Bubulle aussi a ses petits travers, que voulez-vous.
  7. Il est glouton.
    Ce qui veut dire que tu peux lui verser le sac de croquettes d’un coup dans son bocal jusqu’à ras bord, il mangera tout sans problème, tout content, sans se rendre compte une seule seconde que niveau apport en calories, c’est pas le top. C’est pourquoi il est très important de surveiller l’alimentation de votre poisson si vous ne voulez pas qu’il devienne obèse et qu’on se moque de lui à l’école.
  8. A l’état sauvage, il ressemble à ça :
    On nous aurait menti tout ce temps, le poisson rouge n’est pas rouge, ni même orange. Et non les copains, au départ il était bêtement gris doré, et c’est suite à de nombreux croisements et autres manipulations génétiques effectuées en Chine qu’il a changé de couleur.

    1

    Crédits photo : Wikimedia

  9. Ils peuvent avoir des maladies vraiment pourries.
    De bien sales histoires, à base de parasites hyper contagieux qui couvrent Bubulle de points blancs avant de le faire clamser, lui et ses camarades, ou de ventres hyper gonflés, d’écailles hérissées et d’yeux qui sortent de leurs orbites. Ils peuvent aussi voir leurs nageoires pourrir comme ça, sans raison apparente. Et ils sont pas à l’abri des cancers non plus.
  10. Mais rassurez-vous, leurs tumeurs sont opérables.
    Attention cœurs sensibles, cette histoire va vous bouleverser. George, un petit poisson rouge australien a développé une tumeur au cerveau alors qu’il atteignait ses dix ans. Sa propriétaire a décidé de le sauver en demander au Docteur Rich, vétérinaire de régler tout le bordel. Et George vit aujourd’hui normalement avec ses autres congénères.
  11. Ils ont des narines qui peuvent sentir des trucs.
    Comme tout le monde, me direz-vous. Puis vous tournerez sept fois votre langue dans votre bouche et réaliserez que oh mais oui c’est vrai les poissons rouges vivent dans l’eau, comment ils font pour sentir des odeurs, cela voudrait dire qu’il y a des odeurs dans l’eau. L’équipe de chercheurs de Topito n’est pas encore en mesure de vous dire comment ce miracle est possible, mais dès qu’on en sait plus on vous appelle.
  12. Ils n’ont qu’un rein. Et pas d’estomac.
    Certes, ils ont aussi des branchies et des écailles et c’est un poil plus époustouflant en termes de différences entre leur espèce et la nôtre, mais quand même. Genre une souris, ça nous ressemble pas non plus, de même que les oiseaux. Et pourtant, à l’intérieur, rien de bien surprenant. Je pensais que par-delà les apparences on était une grande famille, tous pareils à l’intérieur, mais je me plantais.
  13. Pour se déplacer de haut en bas, ils n’utilisent pas leurs nageoires mais un organe interne.
    Qu’on appelle vessie natatoire dans le jargon, et qui se remplit ou se vide en fonction de par où souhaite aller notre jeune ami. Et c’est comme ça que ça fonctionne avec les sous-marins aussi, sauf qu’en lieu et place d’une vessie natatoire on parle de ballast. C’est facile de se moquer de ce top, mais il faut croire que l’étude des poissons nous a permis de faire de grandes découvertes, alors faites moins les malins.
  14. On dirait pas comme ça, mais Bubulle est un prédateur.
    Essayez donc de lui présenter un tit pote guppy pour voir, il n’en fera qu’une bouchée. Il est comme ça Bubulle, dès que ça rentre dans sa bouche, il croque. D’ailleurs, si vous voulez le rendre heureux offrez-lui de temps à autre des vers de vase, chasser sa proie lui remonte le moral, c’est prouvé.
  15. Il en existe des variétés incroyables
    Admirez-moi ça :

    1

    Crédits photo : Le Poisson Rouge

On espère que grâce à ce top Bubulle et vous saurez vivre en harmonie, embrassez-le pour nous.

Sources: Wikipedia (j’ai donné 5$ pour ta survie Wikipedia, on est quittes) et Le Poisson Rouge


via topito.com