Top 19 des cadeaux qu’on voudrait pour la Fête des Pères, pour de vrai

papa2

source photo : Modern family

Le poème, c’est sympa, mais vu qu’on doute qu’il intéresse un éditeur un jour, et que de toute façon, c’est la maîtresse qui l’a écrit pour toute la classe, on n’en fera pas grand chose. En beaucoup plus utile, et pas forcément plus cher, il y a ça :

  1. De vraies grasses mat.
    Une fois, juste une fois, pour voir.
  2. Un vrai remède contre la couvade.
    Parce que cette bouée c’est mignon, certes, mais l’été arrive.
  3. Un hectolitre de parfum.
    Pour être tranquille une fois pour toutes pour les prochaines fêtes des pères.
  4. Quelques réponses aux questions qu’on n’ose plus poser.
    Le périnée, ce grand mystère…
  5. Des sourires de notre boss quand on dit qu’on pose nos jours de paternité.
    « Haha vous êtes un petit rigolo Francard ! »
  6. Une belle-mère qui pense qu’on n’est pas là que pour mettre des piles dans l’appareil photo.
    Ni pour caser le lit parapluie dans le coffre.
  7. Une fille au pair
    Ah merde, je croyais qu’on était entre nous.
  8. Une pharmacie de garde pas trop loin.
    Et donc mettre fin à la théorie qui place toujours la pharmacie ouverte de l’AUTRE CÔTÉ de la ville.
  9. La possibilité de faire « mute » le weekend quand ils jouent dans le salon.
    Et là c’est comment ? Mieux.
  10. Un Ecran full HD 4k.
    Faut bien que l’argent de poche serve à quelque chose.
  11. Des places pour l’Euro.
    Et pour un quart de finale minimum.
  12. Des cheveux.
    On a des plaisirs simples finalement, on veut juste nos jouets d’avant.
  13. Un clone pour les emmener TOUS les mercredi au Judo.
    Le Judo, c’est sympa, c’est pas le problème.
  14. Un technicien personnel pour stocker et classer toutes les photos.
    On a lâché après le dossier « Retour de la Maternité ».
  15. Une responsable de crèche/ maîtresse d’école qui ne nous parle pas comme à un débile léger.
    « Vous direz à sa maman qu’il a bien mangé ce midi. Vous n’oubliez pas hein ? »
  16. Un casque Bose pour les voyages en voiture un brin pénibles.
    Histoire de s’isoler quelques minutes et d’échapper au « c’est quand qu’on arrive ? ».
  17. Des vraies grasses mat.
    On l’a déjà dit, et alors ?
  18. Le droit de dire « putain de bordel de merde » à la maison comme avant.
    Rien que de l’écrire, ça fait déjà du bien.
  19. Un cadeau.
    Parce que vu qu’on arrive 3 semaines après la fête des mères, c’est souvent plus calme question cadeau.

C’est trop demander ?

via topito.com