Top 7 des astuces pour comprendre le changement d’heure, c’est tout simple

EUHLOLO. C’est le changement d’heure dis donc ! mais comment qu’on va faire ? Comment qu’on va survivre ? C’est tellement fou ! Ça a beau nous arriver deux fois par an on n’arrive toujours pas à s’en remettre ! Mais ouf, le meilleur moyen de ne pas se mélanger les pinceaux c’est avant tout de comprendre pourquoi et comment on change d’heure. Restez stable, calmez vos ardeurs, nous sommes là pour vous guider.

1. La dernière lettre du mois « octobre » est un « e », or le mot « été » comment et termine par un « e »

Cette astuce mnémotechnique vous aidera à mieux vous y retrouver pour comprendre le changement d’heure. En effet nous allons passer à l’heure d’hiver, et donc quitter l’heure d’été. Or pour que cela fasse sens, il suffit de regarder la dernière lettre du mois d’octobre qui correspond à la première du mot « été » ce qui illustre tout naturellement le fait que ce changement d’heure nous fasse quitter l’heure d’été.

2. Bon maintenant, pour comprendre dans quel sens mettre son réveil, c’est simple

En réalité, il suffit de suivre le schéma suivant : on prend l’heure GMT +2, et on lui retranche l’équivalent de 3600 secondes en direction du tropique du cancer, soit l’hémistiche de l’hémisphère nord, pile au moment de l’équinoxe. Et là, normalement, on se retrouve en situation idoine pour se réveiller à l’heure.

3. Vous n’avez toujours pas compris ?

En réalité, l’heure solaire correspond à l’heure du méridien de Greenwich, lequel traverse Londres en descendant vers l’Afrique occidentale et sépare le planisphère dans sa représentation occidentale courante en deux. Dès lors, Londres et Paris étant distants d’un quart de méridien environ, soit quelques degrés longitudinaux à peine, il a été décidé que Paris aurait une heure différente de celle de Londres d’une heure, voire deux en été. Et c’est là que le truc devient clair : aussitôt le solstice d’été passé, les jours raccourcissant, il a été convenu que l’on reviendrait à l’heure antérieure, plus proche de celle du méridien, de manière à ce que la lumière commence plus tôt le matin et afin de ne plus réaliser les économies d’énergie réalisées durant l’été. Vous me suivez ?

4. Vous ne me suivez toujours pas ?

Bon on va faire plus simple. Prenez une pomme : c’est la terre. Ensuite, prenez un couteau qui coupe, du genre un opinel, par exemple, ça coupe bien les opinel, et vous striez cette pomme de méridiens. Bon. Vous en prenez un au hasard et vous l’appelez Greenwich. Ensuite, vous dites que là, c’est l’heure de référence, et puis vous décidez finalement que c’est pas EXACTEMENT l’heure de référence même pour les trucs pas très loin de Greenwich et vous décalez l’heure d’une heure en allant vers l’avant par rapport à Greenwich et vous avez l’heure d’hiver. C’est plus clair ?

5. Toujours pas ? Non mais attendez, je veux bien réessayer m’enfin…

Sachant qu’une sphère a une aire de 4 × ? × R² et que la terre est une sphère. Sachant que la terre tourne autour du soleil en 365 jours, ce qui délimite 4 saisons bordées par des équinoxes et des solstices correspondant à une certaine position du soleil vis-à-vis de la terre. Sachant tout cela, et prenant en compte le fait que l’heure d’hiver est changé de manière assez proche de l’équinoxe d’automne et pas du tout au moment du solstice d’hiver, oubliez tout ce que vous venez de lire et retranchez 3600 secondes à l’heure qu’il sera à trois heures pour qu’il ne soit plus trois heures mais deux heures.

6. BON MERDE C’EST PAS COMPLIQUÉ À TROIS HEURES DU MAT’ IL SERA DEUX HEURES DU MAT’

MAIS VOUS VOUS SEREZ BOURRÉS DE TOUTE FAÇON BANDE DE SACS À VIN. BANDE DE SACS À VINS QUI COMPRENEZ RIEN À RIEN MEEEEEEERDE.

7. Sinon, votre portable le fait automatiquement, hein

Si vous avez un doute.

Bonne grosse nuit à tous.

via topito.com