Top 8 des preuves que les singes sont des humains comme les autres

Je ne me vis pas spécialement comme un militant de la cause animale, mais il faut reconnaître que quand je vois des singes dans un zoo, j’ai un pincement au coeur (et beaucoup d’amusement aussi, mais un pincement au coeur quand même). Parce que contrairement aux moules, les singes donnent l’impression d’avoir des capacités cognitives absolument dingues et d’être capables de réaliser des actions complexes comme des humains un peu diminués. Et c’est impressionnant.

1. Ils ont des rites funéraires

Lorsqu’un des membres de la tribu meurt, les angurs sacrés ressentent du chagrin, l’expriment, essaient de le ranimer et se réunissent en groupes autour de la dépouille pour exprimer leur deuil ensemble. C’est notamment ce que prouve ce documentaire de la BBC où une caméra espion placée dans une poupée de singe tombe et donne l’impression d’être morte aux autres membres du groupe. Franchement, j’ai cru que j’allais en chialer.

2. Ils ont des embryons de comportements religieux

Récemment, des scientifiques ont observé de drôles de comportements chez les chimpanzés. Ceux-ci se réunissent autour d’un arbre auquel ils offrent des cailloux et contre lequel ils se jettent comme s’ils imploraient des divinités. Cela pourrait indiquer que les singes ont donc développé un système religieux de croyances abstraites.

3. Ils font des blagues

Anecdote personnelle : j’ai personnellement vu un des orangs-outans de la ménagerie se réveiller de la sieste collective avant les autres, attraper une bouteille d’eau vide, pisser dedans, la reboucher, et la tendre à son voisin de hamac qui venait de se réveiller en lui faisant croire qu’il s’agissait d’eau. Et l’autre, dans un demi sommeil, d’ouvrir la bouteille, se rendre compte de la supercherie et recracher. Et l’autre de rire. Pour de vrai, rire.

C’est une blague. C’est complexe. C’est ouf.

4. Ils sont capables de reconnaître des gens longtemps après et de faire le rapprochement entre une image et la réalité

On connait l’histoire de Koko, le gorille qui parlait et était fan de Robin Williams. Et bah il faut rappeler qu’elle connaissait Robin Williams pour l’avoir vu dans des films et qu’elle l’a reconnu quand Robin Williams est venu la voir, des années plus tard. Elle avait donc fait le rapprochement entre l’image de Robin Williams et sa personne. Ce n’est pas une affaire d’odeur. C’est une affaire de vue et de représentation.

5. Ils peuvent comprendre et parler

Cette même Koko était capable de comprendre le langage des signes et d’exprimer des sentiments simples avec ce langage. Ce qui est absolument dingue.

6. Ils ressentent des émotions humaines pour d’autres espèces

Encore Koko : deux histoires de deuil. D’abord quand elle a appris que son ami le chaton avait été grièvement blessé. Koko a clairement exprimé sa tristesse et s’est isolée pendant des jours et des jours dans le chagrin. Ensuite, quand on lui a appris la mort de Robin Williams : même son de cloche, alors qu’elle ne le connaissait qu’à peine.

7. Leur capacité d’imitation et d’apprentissage est sans limite

Voilà, par exemple, la vidéo d’un singe capucin au Brésil en train de faire sa lessive comme un humain. Parce qu’il a envie d’avoir des fringues propres, bordel de merde, il a bien le droit.

8. Ils sont capables de fabriquer des outils

Peut-être pas des ordinateurs sophistiqués, hein, mais des outils quand même qui les aident dans leur vie de tous les jours. Ils sont même plus doués que moi.

Et ils paient en monnaie de singe.


via topito.com