Top 8 des raisons pour lesquelles tu te fais piquer par les moustiques (plus que tous tes potes)

Ça ne nous réjouit pas de devoir pointer ainsi toute une communauté du doigt, mais soyons honnêtes deux minutes : les moustiques sont d’infâmes fils de putes. Ils sont là, ils attendent tapis dans les recoins sombres de notre chambre et attendent qu’on ferme un œil, qu’on soit enfin serein, pour venir nous ronronner dans l’oreille. Si toi aussi ils pourrissent tes nuits depuis deux mois et que tu te demandes ce que t’as bien pu faire à un moustique dans une vie passée pour avoir un karma aussi pourri, voici quelques propositions d’explications.

1. Tu es enceinte

Va savoir pourquoi les moustiques sont sensibles aux émissions de C02 de leurs proies : en gros plus tu expires du C02 plus tu attires ces petites merdes. Or qui expire plus de C02 ? Je te le donne en mille : les femmes enceintes. Par conséquent, si tu as fait zigzig sans moyen de contraception récemment, que la taille de tes boobs a doublé, que tu n’as plus tes règles depuis 4 mois et que tu te fais plus piquer qu’avant par les moustiques : il est peut-être temps de consulter un gynécologue.

2. Tu sues (un peu, beaucoup, passionnément)

Oui bon désolée, mais il semblerait que les bêtes apprécient tout particulièrement les personnes qui suent. Voire les personnes qui suent BEAUCOUP. Et si tu te posais la question : non, le fait de devoir changer de chemise quatre fois par jour n’est pas normal.


Source photo : Giphy

3. Tu fais partie du groupe sanguin O (soit le plus classe de tous)

Bonne nouvelle : si tu es O- tu es donneur universel et tu peux sauver plein de vies en échange d’un petit passage éclair au don du sang (ou en plus tu pourras bouffer gratos, que demande le peuple). Mauvaise nouvelle : si tu es O- ou O+ tu attires davantage les moustiques que tous les autres groupes sanguins. Certains diront que c’est la rançon de la gloire, personnellement je me contenterai d’un « pas de chatte ».

4. Tu bois trop de bière

Selon une étude modérément fiable, la bière conduirait ses amateurs à produire plus de CO2 et à transpirer comme des bœufs. Or, si tu te souviens bien des points précédents, les petits moustiques ils aiment bien le CO2 et la transpi bien humide. Une raison de plus de passer au cubi de rosé.


Source photo : Giphy

5. T’es chaud(e)

On te voit venir à 3km à taguer tes potes « ahah Gilles je comprends mieux maintenant LOL », mais que nenni : on parle ici de chaleur corporelle et non de chaleur hormonale. En gros, il suffit que tu aies un tout petit dixième de degré de plus que tes potes pour que tous les moustiques du département te prennent pour un buffet garni. Oui, je sais, c’est d’une injustice crasse.

6. T’as des pseudomonas sur la peau

Et tu ignores sûrement ce que sont les pseudomonas, mais figure-toi mon amis que ce sont des microbes qui pullulent sur la peau. Ce n’est évidemment pas méchant et c’est tout à fait normal, sauf que plus on en a, plus on attire les maringouins (oui j’explore les synonymes de « moustique »). Ah oui, et il n’y a bien sûr rien à faire contre ça.


Source photo : Giphy

7. Tu portes des couleurs sombres

Si tu as l’habitude de te faire victimiser par les moustiques, tu as sans doute déjà constaté que ces petits fourbes avaient la vilaine habitude de se foutre sur objets foncés pour qu’on ne puisse pas leur ratatiner la gueule à coup de chaussure. Un instinct de survie tout à fait respectable soit, mais qui les pousse donc aussi à s’installer sur les gens qui portent des couleurs sombres.

8. Tu as torturé et mangé des bébés moustiques dans une vie antérieure

Et le karma l’a un peu mauvaise. N’imagine pas t’en sortir comme ça : tes victimes continueront à te hanter des siècles durant.


Source photo : Giphy

N’hésitez pas à me contacter directement pour tout travail d’extermination concernant l’espèce des culicidés. Rien n’est plus plaisant que la vue d’un moustique plein éclaté contre un mur blanc.


via topito.com