Top 8 des trucs retrouvés en parfait état, malgré les siècles

Si j’avais un marteau, je frapperais le jour. Par contre, si j’avais une pelle, je m’en donnerai à coeur joie niveau excavations pour essayer de retrouver des vestiges du passé au milieu de mon salon et quitte à ce que mon propriétaire le prenne mal. Et si un jour je tombais sur un ancien galion espagnol parfaitement conservé avec forces pièces d’or, je me jetterai dans le trésor nu en chantant l’Aulularia.

1. L’épave d’un navire antique trouvée dans la mer noire

Retrouvée à 2000 mètres de profondeur en plein milieu de la mer Noire, cette épave était en réalité un navire marchant datant de 400 avant JC. Son excellent état de conservation est lié à la grande distance où elle se trouvait, en raison du faible taux d’oxygène des eaux profondes. C’est la première fois que l’on observe un navire marchand de ce type dont on ne connaissait l’existence que par poteries interposées.

2. Le poulain en parfait état vieux de 40.000 ans

En août 2018, une expédition en Sibérie a permis de retrouver un fossile de poulain datant du paléolithique absolument intact, totalement conservé par le froid pendant toutes ces années. Ce cheval est tellement bien conservé qu’il est possible de savoir ce qu’il mangeait et de faire des analyses du contenu de son estomac pour en tirer des conclusions sur l’environnement sibérien au paléolithique.

3. La balle de sport du Moyen-âge

Des étudiants de l’école d’archéologie de Toulouse ont eu la surprise, au cours de recherches pratiquées sur un site de fouilles, de tomber sur une balle en paille et cuir utilisée pour un sport médiéval. La balle, en parfait état de conservation, est l’un des rares vestiges attestant de l’existence du jeu de balle aux XII° et XIII° siècle en France.

4. Les cercueils de 3000 ans qui n’ont pas pris une ride

En 2017, des archéologues ont retrouvé deux cercueils de bois au milieu d’une cavité corse. L’un d’eux était taillé dans un if et richement décoré ; malgré les très longues années écoulées (3000 quand même), il avait conservé sa couleur orangée. Cela pourrait être un apport définitif dans la recherche sur les premières heures de la Corse et les coutumes de ses habitants.

5. L’épave du bateau à vapeur absolument intacte

Ok, on ne parle pas cette fois-ci d’un navire datant d’avant notre ère, mais quand même : les archéologues ont découvert l’épave d’un navire ayant coulé en 1856 sur le Missouri. Et le plus drôle, c’est qu’ils ne l’ont pas trouvé dans la mer mais sous terre, à 20 mètres de profondeur. Extrêmement bien conservée, l’épave avait aussi le mérite d’abriter une foule d’objets, de boutons, de bouteilles, des vêtements, des chaussures, des parfums… Un témoignage dingue et absolument intact de la bourgeoisie du grand sud américain en plein milieu du XIX° siècle.

6. Un dinosaure figé dans le temps

Ouais, tout simplement un dinosaure. Encore mieux que Jurassic Park, donc. Le nodosaure a été retrouvé en 2011 pétrifié au Canada. Et c’est impressionnant : les écailles, les pics, la queue, les dents. Il ne s’agit pas d’un squelette mais réellement du dinosaure, comme s’il était mort il y a une semaine. Les chercheurs pensent qu’il est mort noyé.

7. Le corps du poilu de la Première guerre mondiale retrouvé totalement intact

Alors là, on ne parle pas de siècles, mais quand même. En 1966, alors que des équipes d’ouvriers étaient occupées à travailler sur l’agrandissement du parking du fort du Duaumont, dans la Meuse, on tombe sur un bunker retranché. On l’ouvre et là on tombe nez à nez avec le cadavre d’un poilu, un soldat de la Première guerre mondiale, assis, sa vareuse en place et une pipe à la bouche. Resté là pendant 50 ans, à attendre qu’on le retrouve.

8. Le bunker de la Seconde guerre qui n’a pas bougé d’un poil

Un habitant de Middlesborough qui avait décidé de faire des travaux chez lui a eu la surprise de découvrir un bunker souterrain utilisé pour se protéger des raids aériens allemands pendant la Seconde guerre mondiale. Ce bunker avait été totalement oublié et demeurait dans un état de conservation hors norme. Si bien sûr il s’agit d’histoire moderne et que la valeur patrimoniale d’une telle découverte n’est pas comparable à celle d’un bateau datant d’avant JC, c’est tout de même l’un des vestiges les mieux conservés d’une époque décisive dans l’histoire contemporaine de l’Europe.

Franchement, être archéologue ou paléontologue, c’est mieux que d’être expert-comptable.

via topito.com