Un pull « Nouille Orque », la ville qui ne dort jamais